Opinions › Tribune

Electricité: Actis choisit la stratégie du nègre de service

Par Jean Baudelaire Belengue, Secrétaire général adjoint du RACE

Après la signature officielle le 23 mai 2014 de l’accord de cession de 100% des actifs du groupe AES Corporation au profit du fonds ACTIS, une Assemblée Générale transitoire s’est tenue le 12 juin dernier à Yaoundé. Les 02 principales décisions qui résultent du Conseil d’Administration réuni à l’issue de cette assemblée sont : l’entrée au CA de 06 représentants nommés par l’opérateur britannique ACTIS, mais surtout la promotion de M. Jean David Bile Massuke au poste d’ADG (Administrateur Directeur Général) et la reconduction de M. Séraphin Fouda à la fonction de PCA, ce dernier étant par ailleurs conseiller du Chef de l’Etat.

Le maintien de ces 02 «administrateurs des délestages» à la tête de cette nouvelle entité, démontre à suffisance que, pour la gouvernance de ses filiales camerounaises, le fonds d’investissement privé britannique ACTIS a choisi la «stratégie du nègre de service». La même qu’avait adopté et savamment appliqué le groupe américain AES Corporation durant ses 13 ans de présence au Cameroun. En somme, on prend les mêmes et on recommence.

Ces premières décisions du fonds ACTIS confirment nos réserves sur les visées managériales de cet opérateur pour le Cameroun. Malgré les engagements fermes pris le 23 mai, notamment concernant la poursuite du programme d’investissement, la rétrocession des 5% des parts du capital aux salariés et la garantie donnée aux syndicats sur le maintien de l’effectif actuel, nous sommes persuadés que rien ne va fondamentalement changer pour les consommateurs.
Comme en ce moment, les délestages sauvages, devenus emblématiques des années AES au Cameroun, vont certainement se poursuivre. Pendant ce temps, nous serons invités, comme par le passé, à continuer à nous rendre sagement chaque mois dans les points-clients pour payer nos quittances surfacturées, se contentant d’apprécier la distribution des milliards de Fcfa de bonus annuels aux dirigeants d’ACTIS et contemplant sans broncher ses résultats financiers radieux colportés par les médias nationaux et internationaux. Bref, ces signaux du nouveau concessionnaire du service public de l’électricité n’augurent rien de bon pour les usagers. On a l’impression plus tôt que, comme dans le magnifique parc animalier de Wasa ou celui du Sérengueti en Tanzanie, le premier prédateur s’étant rassasié, la charogne a tout simplement changé de mains.

Ce lamentable spectacle de dupes est organisé et encadré par l’oligarchie administrative et maffieuse en charge du secteur de l’électricité. Cette caste de prévaricateurs qui a refusé de faire valoir son droit de préemption sur ce « deal » entre le groupe AES Corporation et fonds ACTIS.

Quoiqu’il en soit le RACE (Réseau associatif des consommateurs de l’énergie) prendra toutes ses responsabilités dans cette nouvelle phase de la bataille pour l’accès à l’électricité au Cameroun. Les consommateurs n’accepteront pas d’être des laissez-pour-comptes du brigandage du secteur de l’énergie électrique orchestré par l’Etat lui-même. Nous n’assisterons sans réagir à la transformation de notre pays en une « économie casino », où viennent jouer des aventuriers et autres prédateurs économiques sans foi ni loi, n’ayant pour seules mises que des promesses fallacieuses et pour objectif d’empocher au bout de quelques années un « jackpot » se chiffrant en plusieurs dizaines de milliards de FCFA.

L’accès à l’énergie est un droit essentiel et inaliénable !

Fait à Douala, le 22 juin 2014

Pour le Bureau Exécutif du RACE, Jean Baudelaire Belengue, Secrétaire général adjoint



A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé