Eco et Business › Energie

Électricité : la centrale solaire-thermique de Guider produit déjà ses premiers mégawattheures

Centrale solaire de Guider

 

Les premières panneaux solaires (environ 400 modules) sont déjà installés sur le site et injectent déjà 1,5 MW dans le Réseau Interconnecté Nord. D’ici début avril 2022, cette capacité solaire injectée depuis Guider passera à 6,5 MW, selon l’équipe de coordination pilotée par Eneo.

Sous réserve de la finalisation des procédures d’obtention des permis et autres documents administratifs, les équipes d’Eneo qui supervisent les chantiers pronostiquent la totalité des 15 MW attendus en septembre 2022, sauf cas de force majeure. « Cette rapidité de déploiement est inédite, étant donné que des projets similaires sont conduits en moyenne en 5 ans dans des pays de même niveau de développement », estime l’entreprise.

Pour Amine Homman Ludiye, directeur général adjoint en charge de la production à Eneo, « ce projet solaire est une première au Cameroun. Il est d’abord le fruit du travail des équipes d’Eneo qui ont œuvré ensemble et mobilisé les compétences de l’entreprise pour permettre sa réalisation. C’est également grâce au soutien sans faille du gouvernement qu’il a pu voir le jour».

Du côté de Maroua, il est prévu que le site choisi accueille des équipements solaires pour la production de 15 MW. L’équipe projet envisage la fin des travaux cette année. Elle travaille actuellement avec les acteurs gouvernementaux à accélérer le traitement administratif du dossier critique d’indemnisation des riverains.

Ainsi va la mise en œuvre progressive par Eneo et ses partenaires du projet d’installation et d’exploitation d’une solution de production mixte (solaire et thermique) et modulable (démontable et déplaçable facilement). La capacité totale additive au Réseau Interconnecté Nord sera de 40 MW dont 30 MW solaire (à Maroua et Guider) et 10 MW de thermique à Guider.

C’est l’une des solutions concertées (entre Eneo et le Gouvernement) face au déséquilibre entre l’offre et la demande dans le Septentrion. Déséquilibre né du déficit hydrologique persistant dans le bassin de la Bénoué. Après le transfert de 24MW de thermique d’Ahala à Garoua et Ngaoundéré, le conseil d’administration d’Eneo a pris la décision au mois de juin 2021 de lancer ce projet.

Eneo a contracté avec les entreprises Scatec et Aggreko, qui installent respectivement les panneaux solaires et les groupes, et vont en assurer l’exploitation.

« Nous nous réjouissons de l’avancement de ces projets d’importance stratégique pour le Cameroun et apprécions la coopération que nous avons établie avec Eneo et le gouvernement, Nous poursuivons notre engagement de mise à disposition des populations du Septentrion une énergie fiable, propre et bon marché », commente Hans Olav Kvalvaag, SVP Release chez Scatec.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé