Société › Société

Électricité: un problème de « crise hydrologique » perturbe, selon l’opérateur

Les fortes perturbations dans la fourniture d’électricité, observées depuis mai sur une partie du territoire seraient le fait «d’un épuisement sévère des stocks d’eau» dans les barrages réservoirs

Les fortes perturbations dans la fourniture d’électricité, observées depuis le 23 mai 2015 sur une bonne partie du territoire camerounais, sont le fait «d’un épuisement sévère des stocks d’eau» dans les barrages réservoirs selon l’opérateur Eneo.

Entre le 23 avril et le 26 mai 2015 en effet, la filiale du fonds d’investissement britannique Actis indique, dans un communiqué, avoir enregistré sur le fleuve Sanaga, le plus important du pays, un déficit inhabituel de l’ordre de 1,6 milliard de mètres cubes d’eau, comparé à la même période en 2014.

Face à cette situation critique, les barrages hydroélectriques de Songloulou (Centre) et d’Edéa (Littoral) se trouvent ainsi dans l’impossibilité de garantir un niveau de puissance pouvant satisfaire la demande actuelle en électricité. Ce déséquilibre, indique Eneo, est de nature à générer des coupures de courant pour une profondeur allant jusqu’à 8 mégawatts, notamment aux heures de pointe, les meilleures prévisions de spécialiste précisant qu’il faudra entre 2 et 3 semaines pour voir le débit naturel de la Sanaga retrouver son cours normal et alimenter les barrages hydroélectriques.

L’opérateur et les pouvoirs publics, apprend-on, s’activent pour trouver des solutions à cette crise qui impacte les ménages et les entreprises, en même temps que les clients sont invités à éteindre dans les pièces inoccupées et de débrancher les appareils sensibles.

Cette crise hydrologique intervient au moment où une forte pluviométrie est observée dans le réseau interconnecté-Sud (RIS), où se retrouve le plus grand nombre de consommateurs ainsi que l’essentiel des industries.

Avec 80% de la production de source hydraulique, Eneo, dont le capital est détenu à 56% par ACTIS et à 44% par l’Etat du Cameroun, dispose d’une capacité de production installée de 968 mégawatts.


assigana-2018.over-blog.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut