› Eco et Business

Électricité: Vers la fin du rationnement au Cameroun

Le communiqué du Comité de suivi de l’étiage

«Le Ministre de l’Eau et de l’Énergie, Dr Basile Atangana Kouna a présidé, le 19 août 2013 à 11h dans la salle de conférences de son département ministériel, la dernière réunion du Comité de suivi de l’étiage 2013, regroupant les principaux intervenants dans la chaîne de la fourniture de l’énergie électrique.

Au cours des échanges axés sur le bilan de la gestion et de la planification de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun, les participants ont préalablement fait le point de la situation au cours de la période d’étiage écoulée, avant de passer en revue les mesures nécessaires à prendre dans la perspective de la recherche de l’équilibre entre l’offre et la demande pour les années à venir. Trois exposes ont ponctué les débats, à savoir celui du Directeur général de KPDC sur le fonctionnement de la centrale à gaz de Kribi, celui du représentant de EDC sur la situation des centrales thermiques d’urgence ainsi que leur évolution institutionnelle attendue et enfin, l’exposé du Directeur général de AES-SONEL sur la gestion de la fourniture de l’électricité au cours de la période écoulée et du plan de production et de distribution de l’énergie électrique pour les mois à venir.

C’est ainsi que dans son exposé, le Directeur général de KPDC a indiqué que la centrale à gaz de Kribi fonctionne normalement et que les opérations de transfert et de raccordement à l’Etat sont en cours de préparation et interviendront dès la réception définitive prévue au mois de septembre prochain.

Quant au représentant d’EDC, il a fait savoir que depuis la mise en service de la Centrale à gaz de Kribi, les centrales du programme thermique d’urgence sont de moins en moins sollicitées mais demeurent une solution alternative pour parer à toute éventualité ou défaillance du réseau. Par ailleurs, il a précisé que le problème de financement du combustible demeure une préoccupation.

S’agissant enfin du Directeur général d’AES-SONEL, il a indiqué qu’en ce moment, Cameroun n’a pas de problème de capacité de production mais davantage des imperfections dans les réseaux que la sollicitation occasionnelle des centrales thermiques du PTU, tend à suppléer. Toutefois, AES-SONEL conduit en ce moment un programme d’investissement destine à corriger durablement ces problèmes.

Au terme des échanges qui ont suivi ces exposés, le Ministre de l’Eau et de l’Énergie, en saluant les efforts fournis par tous les acteurs dans la gestion de l’étiage 2013, a demandé au Directeur général d’AES-SONEL de lui faire tenir sans delai, le plan de ses investissements sur le réseau ainsi qu’une étude détaillée sur l’équilibre entre l’offre et la demande pour les deux prochaines années. Pour ce qui est du financement du combustible à livrer au PTU, il a demandé au président de la CTR/MINFI, de tenir une réunion avec toutes les parties prenantes pour y trouver des solutions adéquates.

Aussi, le Ministre de l’Eau et de l’Énergie rassure les populations et les opérateurs économiques que le gouvernement met tout en uvre pour assurer un équilibre durable entre l’offre et la demande d’énergie électrique, qui consacrera l’arrêt complet du système de rationnement de l’électricité».

Fait à Yaoundé, le 19 Août 2013

Le Ministre de l’Eau et de l’Énergie,

(é) Dr. Basile ATANGANA KOUNA

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut