Sport › Football

Eliminatoires Can 2012: Le sursaut d’orgueil des Lions

Au terme d’un match de bonne facture face à la RDC, le Cameroun a terminé les qualifications sur une bonne note (2-3). Mais que de regrets!

Bien que Lions indomptables et Léopards de la RDC furent mathématiquement éliminés avant cette sixième et dernière journée des éliminatoires de la Can, les 22 acteurs du stade des Martyrs, ont, vendredi dernier, disputé un match intense. Dans ce match, il n’y eut pas de période d’observation. Les Congolais ont ouvert la marque à la 12ème minute. Suite à un long ballon depuis la défense congolaise, renvoyé par la défense camerounaise sur Matumona. Ce dernier a idéalement servi Kaluyikuta dans le dos de la défense camerounaise. L’attaquant congolais ne s’est pas fait prier pour battre à bout portant Idriss Carlos Kameni, le portier camerounais. La réplique camerounaise ne s’est pas fait attendre. Sept minutes après avoir été cueilli à froid, Samuel Eto’o a rétabli la marque. Bien servi par Alexandre Song Bilong, le capitaine camerounais a ajusté le portier congolais. La complicité technique entre Samuel Eto’o et Alexandre Song Bilong a marché presqu’à merveille lors du premier acte. Mais, le milieu de terrain d’Arsenal, mis sur orbite par le joueur le mieux payé du monde, a, par manque de réussite, vu son tir échoué sur le poteau.

Pendant que les Lions indomptables semblaient avoir une meilleure emprise sur le match, grâce à leur supériorité technique collective, les hommes de Claude Le Roy, assez rapide, vont rester menaçants sur contre-attaque. Pris de vitesse dans la surface de réparation, Nicolas Nkoulou va occasionner un penalty à la 25ème minute. Idriss Carlos Kameni stoppe le penalty qui aurait permis aux Congolais de faire le break. C’est le premier tournant du match. Mais les défenseurs camerounais vont continuer à souffrir de la vivacité des petits gabarits congolais. Ces derniers, poussés par un public totalement acquis à leur cause, vont par maladresse à la 35ème et 38ème minute manquer l’occasion de prendre l’avantage dans ce match. Une minute après cette dernière action dangereuse, un mauvais alignement défensif, va permettre aux Léopards de prendre l’avantage au score. A la réception d’un caviar, de nouveau derrière la défense, Kaluyikuta, encore lui, va réaliser un doublé dans ce match, (2-1). Dans la foulée, les hommes de Javier Clemente, par deux fois : Samuel Eto’o (40ème mn et Benjamin Moukandjo, 43èmemn, vont, par maladresse, louper l’opportunité de revenir à la marque.

En seconde période, les Camerounais vont être plus réalistes. Si Benjamin Moukandjo va se montrer toujours aussi inefficace face au but adverse, l’entrée à l’heure de jeu d’Adongcho Mbuta, à la place d’Eric Djemba Djemba, transparent, va faire le plus grand bien aux Camerounais. C’est le deuxième tournant du match. Les Congolais, visiblement fatigués vers la fin du match, vont manquer de rigueur défensive. A 15 minutes de la fin du match, sur un coup franc excentré, dévié de la tête par Nicolas Nkoulou, Adongcho Mbuta, va égaliser du plat pied. Trois minutes après cette égalisation, les Lions indomptables, à la faveur d’un excellent jeu à trois, vont prendre définitivement l’avantage dans ce match par Eric Maxim Choupo Moting, grâce à un caviar d’Adongcho Mbuta. C’est ainsi que tenu en échec au match aller sur son terrain à Garoua (1-1), le Cameroun a pu prendre sa revanche sur la RDC (3-2). A la fin, malgré la victoire, les Camerounais sont sortis du stade des Martyrs têtes basses. Bien que deuxième dans leur poule, ils regarderont la 28ème Can, à travers le petit écran. Pendant les éliminatoires, les Camerounais ont rarement joué à leur meilleur niveau.

Le Cameroun a battu la Rdc, mais ne participera pas à la Can au Gabon et en Guinée équatoriale
LP Fouda / Okabol.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé