Sport › Football

Eliminatoires Can 2012: Les Lions indomptables dans l’expectative

Même s’ils ne sont pas encore mathématiquement éliminés de la Can 2012, certains joueurs sont déjà tournés vers la Can 2013

Samuel Eto’o, le leader incontesté de la sélection nationale du Cameroun, est désormais moins optimiste quant aux chances de voir son pays participer à la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de 2012. À la sortie de l’audience que lui a accordée Mme Chantal Biya, le capitaine de l’équipe nationale a laissé attendre qu’il faille désormais se tourner vers les échéances de la Can de 2013 et du Mondial de 2014. Si le nouveau sociétaire d’Anzhi Makhatchkala indique qu’il faut gagner le match de samedi 3 septembre face à l’Ile Maurice, «pour le moral, car on ne sait jamais ce qui peut arriver en football», il se projette surtout vers l’avenir : «L’équipe du Cameroun est en reconstruction. Il faut que l’on commence dès à présent à préparer les échéances de la Can de 2013 et du Mondial de 2014 ». Même son de cloche du côté d’Oman Biyick, l’entraîneur adjoint de l’équipe nationale du Cameroun, qui pense que pour l’édition de la Can de 2012, les carottes sont cuites : « Il faut passer à autre chose ». Un avis que partage d’ailleurs le pensionnaire de Nancy, Paul Alo’o Efoulou : «Nous savons qu’il y a plusieurs compétitions à venir. Il est donc important de mettre sur pied une équipe compétitive pour la Can 2013 et la coupe du monde 2014. Dans cette optique, chaque match sera une occasion d’être plus fort collectivement. Et donc, de belles performances se préparent bien avant.»

A dire que le match Cameroun- Ile Maurice de ce samedi, 15h30, au stade Ahmadou Ahidjo, comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la Can de 2012, ne comptera que pour du beurre ? Non. Si cette poule E est largement dominée par le Sénégal, qui compte dix points, à trois longueurs de la République Démocratique du Congo, le Cameroun, qui est classé troisième avec cinq points garde encore un mince espoir de se qualifier. Sauf que les Lions indomptables n’ont plus leurs destins entre leurs mains. La seule hypothèse pour que le Cameroun se qualifie est que les hommes de Javier Clemente, depuis sous la sellette, sortent parmi les deux meilleurs deuxièmes de l’ensemble des poules. Or, au vu du nombre des points des concurrents et du classement dans les autres groupes, le Cameroun, même s’il gagne ses deux prochains matches, a peu de chance de refaire son retard. Toutefois, certains Lions restent optimistes. «C’est un match important. Il faut gagner les deux prochains matches pour espérer se qualifier», positive Landry Nguemo. «C’est quand on est dos au mur qu’on est les meilleurs. C’était d’ailleurs le cas quand il fallait se qualifier pour la coupe du monde 2010. Même si au regard des faits, nos chances sont compromises, l’espoir règne toujours. Il est important de savoir que le football n’est pas une science exacte», ajoute Sébastien Bassong.

Pour ce match face à la modeste formation de l’Ile Maurice, dernier du groupe avec zéro point, ce n’est pas dans la plus grande sérénité que les Lions ont préparé cette rencontre. Même si le Cameroun a battu le rappel des troupes, avec notamment le retour d’Alexandre Song Bilong dans la tanière, on note deux défections. Apres le forfait sur blessure de néo nancéen Benjamin Moukandjo, ce fut le tour de Devaloix Ngako Deutchoua, le nouveau sociétaire de Sociedad Deportiva Lemonna, de déclarer forfait : « Il sera absent à cause d’un problème administratif » a-t-on laissé attendre. En effet, l’ancien joueur de Sable de Batié posséderait une double identité. Lors de sa signature de contrat à la Sociedad Deportiva Lemonna, le milieu de terrain camerounais aurait présenté un passeport au numéro 0119550 qui laisse apparaître qu’il est né le 27 décembre 1991 à Bafang. Sur son ancien passeport encore en cours de validité, on peut lire, numéro 01502275, qu’il est né le 14 juillet 1987 à Bafang. De quoi créer le trouble dans l’esprit des administrateurs du football.

Entrainement des lions le 1er septembre à Yaoundé
Jean Jacques Ewong/journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé