International › APA

Eliminatoires CAN 2019 : service minimum du Sénégal face à la Guinée équatoriale

L’équipe nationale du Sénégal a battu, samedi à Bata, la Guinée équatoriale sur le score d’un but à zéro, en match comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2019.Qualifié, le Sénégal livre tout de même un duel à distance avec Madagascar pour le leadership du groupe d’où l’enjeu du match contre la Guinée équatoriale, déjà hors de course. En première période, le Nzalang nacional et les Lions n’ont pratiquement rien à se mettre sous la dent, tant les occasions franches sont rares.

Le Sénégal a la possession du ballon mais éprouve d’énormes peines à déstabliliser le bloc bas mis en place par le sélectionneur de la Guinée équatoriale. De plus, sur le plan technique, de nombreuses imprécisions dans la transmission du cuir rendent le jeu brouillon par intermittence. 

Le premier acte est insipide. En seconde période, de légères améliorations sont notées dans l’animation offensive des deux équipes. La Guinée équatoriale ose davantage en attaque. Le Sénégal gagne en précision.

Idrissa Gana Guèye, dans un dépassement de fonction, adresse une passe bien dosée à Sadio Mané sur le flanc gauche de la défense adverse. Dans la surface de réparation, le sociétaire de Liverpool centre en retrait au ras du sol. 

A la lutte avec un défenseur équato-guinéen pour reprendre la balle, Opa Nguette provoque un but contre son camp. En effet, un Equato-guinéen voulant repousser le danger, trouve le dos de l’un de ses coéquipiers au sol. La trajectoire du ballon lobe le gardien un peu avancé (0-1, 53ème mn). 

Ce but réveille le Nzalang nacional et son public. Malgré plusieurs offensives de la Guinée équatoriale dont notamment un enroulé du pied droit de Pedro Obiang, elle s’incline sur la plus petite marge. Avant cette ultime opportunité d’effacer l’ardoise, le Sénégal aurait pu se mettre définitivement à l’abri si Sadio Mané avait mieux géré son face-à-face avec le portier.

A la réception au point de pénalty d’un centre d’Amath Ndiaye Diédhiou, l’attaquant contrôle le ballon, enrhume la défense axiale mais frappe en force du gauche sur le gardien (91ème mn). Le Sénégal l’emporte néanmoins et conserve la première place du groupe avec 13 points au compteur (4 victoires et 1 nul) en attendant la rencontre entre Madagascar et le Soudan.

Le Sénégal a soigné son retour à Bata. Un lieu qui ne lui avait pas réussi en 2012 lors de la Coupe d’Afrique des Nations accueillie par la Guinée équatoriale. Les Lions, coachés à l’époque par Amara Traoré, débarquaient avec un statut de favori mérité du reste grâce aux résultats glanés durant les éliminatoires. 

Logé dans le groupe du Cameroun et de la République Démocratique du Congo, le Sénégal avait enregistré 16 points sur 18 possibles avec en prime une victoire de prestige face aux Lions indomptables au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar (1-0, but de Demba Bâ dans les arrêts de jeu).

En phase finale, à Bata, ce fut un fiasco pour le Sénégal dominé 2-1 respectivement par la Zambie, la Guinée équatoriale et la Lybie. A l’issue de cette compétition cauchemardesque, Amara Traoré avait été limogé.  

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut