Sport › Football

Eliminatoires Can 2023 : Burundi-Cameroun (0-1), les notes des Lions

Karl Toko Ekambi sauve une fois de plus le Cameroun

L’équipe du Cameroun, solide à défaut de briller, a entamé les qualifications pour la Can « côte d’ivoire 2023 » par une victoire 1-0 face au Burundi, ce 9 juin 2022 à Dar Es Salaam (groupe C).

André Onana (6/10) : le nouveau gardien de l’Inter Milan a passé un après-midi tranquille. Face à la faible adversité, le portier camerounais n’a pas eu d’occasion pour s’illustrer jusqu’à la frappe écrasée d’un Burundais. Il a livré un match sérieux en réussissant presque toutes ses relances.

Fai Collins (5/10) : match sérieux défensivement, le latéral droit camerounais s’est également beaucoup déployé sur le front de l’attaque. Mais ses centres ont été souvent peu précis.

Ngadeu Ngadjui (4/10) : même face à une équipe des Hirondelles très peu offensive, °le défenseur central de La Gantoise s’est montré par moment fébrile. Notamment en début de deuxième mi-temps, quand pris de panique, il perd un ballon anodin. Il est remplacé vers la fin de la partie par Christopher Wooh.

Jean Castelletto (6/10) : match correct de la part du défenseur de Nantes. Souvent à la réception des nombreux dégagements burundais, il  a permis aux Lions de résister et récupérer des ballons. Ses relances ont également été propres.

Nouhou Tolo (6/10) : le latéral gauche des Sounders de Seatle, vainqueur de la Ligue des champions de la zone Concacaf, a réalisé un match correct, mais sans briller. Appliqué défensivement et essayant d’offrir offensivement par des accélérations dans le camp adverse, il gagnerait à être précis dans ses centres.

Oum Gouet (6/10) : le milieu de KV Malines, en Belgique, a été très intéressant avec le ballon dans ce match. Dans le duo du milieu de terrain, avec Zambo Anguissa, il a souvent été la rampe de lancement des actions des Lions.

Zambo Anguissa (4/10) : comme d’habitude, l’excellent milieu défensif de Naples a prouvé qu’il n’avait pas le talent nécessaire pour être un bon relayeur. Trop de déchets techniques dans son jeu. Néanmoins, il n’a pas hésité à porter le ballon pour casser les lignes adverses. Il est sorti en fin de partie remplacé par Gaël Ondoa

Moumi Ngamaleu (4/10) : percutant offensivement, il est à l’origine de quasiment toutes les occasions dangereuses des Lions. Mais, comme d’habitude, il lui a manqué la justesse dans ses dernières passes. Comme ses coéquipiers, il a souffert de la chaleur dans ce match.

Toko Ekambi  (6,5/10): l’attaquant de Lyon et héros de la qualification pour la Coupe du monde 2022, s’est montré dangereux dès la 2e minute. Il a été un poison quasi-constant pour les Hirondelles. C’est sur un coup-franc subtil, qu’il a trouvé la lucarne à la 30ème. Son 12ème but en 49 sélections chez les Lions. Mais, en protestant sur une faute sur Zambo Anguissa, il a écopé d’un carton jaune.

Choupo-Moting (4/10) : l’attaquant du Bayern Munich n’a pas brillé dans son rôle de soutien des attaquants. En manque de confiance cette saison, l’ex-parisien ne semble plus si créatif que ça avec le ballon et n’arrive pas vraiment à créer un lien entre le milieu et l’attaque. Il est sorti, à un quart d’heure de la fin, remplacé par Ignatus Ganago.

Vincent Aboubakar (5/10) : le meilleur buteur de la dernière Can avec huit réalisations n’était pas en réussite ce soir. Que ce soit sur un tir dévié de justesse en corner (44e) ou sur un autre repoussé sur sa ligne de but par un défenseur adverse (69e). Il est sorti en toute fin de match, remplacé par Léandre Tawamba.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé