Sport › Football

Eliminatoires Can – Mondial 2009, les lions indomptables sont au Cameroun

Ils sont arrivés ce lundi, 05 octobre 2009 à Yaoundé

Il y avait du beau monde ce lundi, 05 octobre 2009 à l’aéroport international de Nsimalen à Yaoundé, pour attendre la délégation de l’équipe nationale de football, malgré les deux heures trente minutes de retard que l’avion a connu. Rigobert Song, Sébastien Bassong, et autre Samuel Eto’o fils le capitaine, descendent de l’appareil et sont chaleureusement accueillis par les nombreux fans. Les lions rejoignent ainsi au bercail, leur coéquipier Jean II Makoun, présent au Cameroun depuis une semaine en raison des obsèques de son père récemment décédé. Comme on le constate, l’équipe camerounaise qui a pris ses quartiers dans un hôtel de la capitale, affiche complète, et prête à affronter ses deux derniers challengers qui se trouvent encore sur la route qui mène au mondial sud-africain, commençant par le Togo le 10 octobre prochain au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. D’ailleurs, c’est en position de force que les lions indomptables abordent cette fin des éliminatoires couplées Can – Mondial 2010, et on n’exagère rien en rappelant que le Cameroun revient quand même de loin.

Les lions qui restent sur trois victoires consécutives depuis que l’arrivée du technicien français Paul Le Guen sur le banc de touche, vont tenter de faire la passe de quatre face au Togo, samedi prochain, 10 octobre, à Yaoundé. Les Togolais, eux, n’affichent pas la grande forme depuis que Jean Thissen a été remplacé par Hubert Velud. A l’aller, les éperviers avaient battu les lions sur le score étriqué d’un but à zéro, il y’ a quelques mois. Depuis, les deux équipes ont connu de grands changements, notamment, à la tête de l’encadrement technique, comme nous le soulignons plutôt. Pendant que le Cameroun va disputer le match contre le Togo, les regards seront également rivés à Libreville, où le Gabon va accueillir le Maroc, qu’il avait défait à l’aller. En battant le Maroc à Libreville, le Gabon serait bien parti pour disputer la CAN, et conserverait dans le même temps, toutes ses chances, pour le mondial sud-africain, si et seulement si les Camerounais font un faux pas devant les togolais. Dernier du groupe, le Maroc reste quand même un adversaire à ne pas négliger dans cette dernière ligne droite des éliminatoires couplées CAN – Mondial 2010. C’est dire que tout peut encore se passer, rien n’est acquis de part et d’autre.

Confirmer le statut d’indomptable
Afin de permettre aux lions de confirmer leur statut d’indomptable quoi qu’il arrive, l’organe technique de football qu’est la fédération camerounaise de football, Fécafoot, a rendu public lundi, 05 octobre, le chronogramme de préparation des poulains de Paul le Guen. Plusieurs séances d’entraînement sont prévues. Certaines seront ouvertes au public, et d’autres à huis clos. Des conférences de presse sont prévues jeudi et vendredi prochain à Yaoundé.

Paul Le Guen

lefigaro.fr)/n

À LA UNE
Retour en haut