Sport › Football

Eliminatoires CAN TOTAL 2019 : Cameroun-Malawi (1-0) – Le Jeu et les joueurs

Pas d'image

Les Lions se sont imposés ce vendredi au stade Ahmadou Ahidjo face aux Flammes du Malawi (1-0), en match comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Can 2019. Le match retour est prévu mardi 16 octobre à Blantyre. La délégation camerounaise quitte le pays ce samedi, par un vol spécial de Camair-Co.

Le jeu et les Joueurs

André Onana : aucun tir cadré de la part des malawites. Le gardien de but de l’Ajax d’Amsterdam a passé un après-midi tranquille. Sur les rares centres des visiteurs comme sur les corners, il a, à chaque fois, été impérial dans les airs. Il a écopé d’un carton jaune inutile en fin de partie pour une perte de temps.

Ngadeu Ngadjui : titulaire en défense centrale, aux côtés de Yaya Banana, le défenseur central du Slavia de Prague a gagné presque tous ses duels et touché beaucoup de ballons. Mais il a parfois manqué de précisions dans ses relances. Sa complémentarité avec Yaya Banana est à parfaire.

Yaya Banana : l’ancien défenseur de Diable rouge de Maroua n’a pas eu grand-chose à faire dans ce match. Sauf quand il s’est lui-même mis en difficulté, en occasionnant notamment un corner dont il pouvait éviter. S’il s’est montré dominateur dans les airs,  il a parfois  manqué de précisions dans ses relances.

Jérôme Onguéné : Préféré à Fai Collins au poste de latéral droit, le défenseur central de Salzbourg, pour son baptême du feu sous la tunique vert-rouge-jaune, a peiné pour prendre ses marques. Face à la faible adversité des malawites, il aurait dû prendre plus d’initiative sur le plan offensif. Très peu utilisé en club, il s’est senti vite fatigué. C’est logiquement qu’il a été remplacé par Fai Collins, à la 69ème minute.

Ambroise Oyogo Bitolo : dans la lignée de ses prestations à Montpellier, il a fait un match plein. Présent aux avant-postes, il a adressé plusieurs bons centres, qui ont été malheureusement mal exploités. Auteur de plusieurs montées, l’ancien joueur de Coton Sport n’a pas oublié son travail défensif.

Franck Zambo Anguissa : auteur d’une prestation médiocre avec Fulham dernièrement, lors de la défaite (1-5), devant Arsenal,  le milieu camerounais s’est refait une santé avec les Lions. Tout au long de la partie,  il a laissé parler son impact physique et sa technique, malgré quelques déchets.

Pierre Kundé Malong : pour sa première titularisation en match officiel avec l’équipe fanion du Cameroun, le milieu de terrain de Mayence a réalisé un match solide. Un peu frileux en début de partie, il est progressivement monté en régime dans ce match. Sa frappe de la balle puissante a malheureusement manqué le cadre, en fin de première mi-temps.

Eric Maxim Choupo-Moting : en inscrivant l’unique but de la partie, le néo-parisien a réussi son match. Sur un une-deux avec Jacques Zoua, la capitaine des Lions a déclenché une frappe imparable des 25 mètres, à la 63ème minute. En première mi-temps, s’était déjà montré dangereux, mais sa tentative a échoué sa course au petit filet.

Jacques Zoua : titulaire sur le front de l’attaque, l’avant-centre de l’Astra Giurgiu, en Roumanie, n’a rien eu à se mettre sous la dent aux avant-postes, hormis quelques ballons touchés dos au but. Face aux malawites regroupés derrière, il a beaucoup décroché pour toucher des ballons. Il est sorti à la 83ème, remplacé poste pour poste par Joël Tagueu.

Fabrice Olinga : titulaire pour la première fois de sa carrière en match officiel avec le Cameroun, l’ailier de Mouscron a déçu. Incapable de déborder son vis-à-vis, il s’est montré peu percutant sur son aille droit. Remplacé par Paul Georges Ntep, qui a fêté sa première sélection avec le Cameroun. En manque de temps de jeu à Wolfsbourg, l’ex-international français a néanmoins apporté plus de mordant sur son couloir.

Karl Toko Ekambi : titulaire, comme face aux Comores, l’attaquant de Villareal a déçu. Auteur d’un tir trop écrasé dans la surface, à la 30ème minute, l’ancien angevin a souvent tergiversé et n’a pas semblé savoir quoi faire balle au pied à l’instar de

Eric Maxim Choupo-Moting vient d’inscrire son 16e but avec les Lions Indomptables

ses nombreuses passes manquées. Il a surtout peu combiné avec Jacques Zoua, son compère d’attaque.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut