Sport › Football

Eliminatoires Coupe du Monde 2014: Chedjou et Nounkeu indisponibles

Pour le match de samedi face au Togo, les deux défenseurs camerounais seront absents pour cause de blessure. Seul Asso-Ekotto manque encore l’appel

L’effectif des joueurs camerounais convoqués pour le match de samedi face au Togo affiche presque complet ce 19 mars 2013. Sur les 25 joueurs convoqués par le sélectionneur des Lions Jean Paul Akono, seul Assou-Ekotto, pour raison médicale, n’était pas présent. Le latéral gauche de Tottenham ne rejoindra la tanière que ce mercredi. Cependant, seuls 22 joueurs ont pris part à la séance d’entraînement d’hier matin. Aurélien Chédjou et Dany Nounkeu, blessés, ne se sont pas montrés et ont préféré rester dans leur chambre. Venus au Cameroun pour faire constater leurs blessures, comme l’exige le règlement de la Fifa, ils sont repartis hier en Europe, où ils devraient poursuivre les soins. Lorsqu’on parcourt le programme du stage de préparation de match Cameroun-Togo, comptant pour la troisième journée des éliminatoires du Mondial 2014, l’on se rend à l’évidence que Benoit Assou Ekotto qui entre en stage aujourd’hui ne prendra part qu’à deux séances d’entraînement avant la rencontre, notamment, celle de jeudi dans l’après midi et celle de vendredi matin au stade Ahmadou Ahidjo.

En rappel, en septembre dernier l’ancien lensois avait été victime d’une blessure au genou. Après cette blessure, le défenseur des Spurs s’est fait opérer en Espagne, à la clinique Quiron, grâce aux bons soins du Pr Ramon Cugat, responsable du département de traumatologie. Malgré le succès de l’opération, le Pr Ramon Cugat et ses hommes avaient programmé un contrôle de routine le 18 mars. Le club et le joueur s’étaient entendus sur cette date parce qu’à l’époque Assou Ekotto ne jouait pas avec l’équipe nationale. Entre temps Jean Paul Akono a été appelé aux chevets des Lions et l’a convaincu de revenir sur sa décision de mettre entre parenthèse sa carrière internationale. Assou Ekotto va donc s’assurer le 18 mars que son genou est définitivement guéri avant de prendre la direction de Yaoundé pour ce match contre son coéquipier en club, Emmanuel Sheyi Adebayor.

Séance d’entraînement des Lions le 19 mars au Cameroun

Team Press Lions Indomptables)/n

Pour cette première séance d’entraînement, conformément au programme initial du nouveau team press Raphael Nkoa, les journalistes et photographes se sont vus accorder les 15 premières minutes pour leurs « prises de vue ». Une séance d’entraînement sur le seul terrain en gazon naturel du joyau de la Caf. C’est dans une ambiance de retrouvailles que les Lions indomptables du Cameroun ont entamé leur première séance d’entraînement ce mardi. Sourire aux lèvres et l’air visiblement décontractés, Samuel Eto’o et ses coéquipiers, rassemblés autour de leur encadrement technique, écoutaient attentivement les instructions de Jean Paul Akono. « Le travail que nous allons faire ce matin, est assez simple. Vous serez conduits durant cette séance par le coach Monkam », a-t-il expliqué à ses hommes. Seul couac lors de cette journée, l’arrivée hier vers 10h de Joseph Antoine Bell au Centre d’excellence de la Caf qu’il considère comme « une auberge ». Sans son badge d’accréditation, l’ex-gloire a usé de tout son charisme pour se retrouver dans la chambre de Samuel Eto’o… C’est donc sous la coordination du préparateur physique de l’équipe nationale Sylvain Monkam, que les Lions ont pris part aux différents exercices. Après quelques exercices de réveil musculaire, de flexion, d’extension des chevilles et de décompression, les Lions ont eu droit à une légère séance de travail avec la balle, suivie par des exercices de récupération en atelier. « L’objectif étant de maintenir le physique des joueurs ». Après la séance de dégraissage de tout le groupe, le coach des gardiens de but, Jacques Songo’o a lors des exercices spécifiques fait transpirer la bande à Ndy Assembé, Charles Itandje et Loïc Feudjou. La suite du programme prévoit, ce mercredi matin, le visionnage des matches livrés par le Togo, lors de sa participation à la dernière Can. L’objectif étant de mieux cerner le style de jeu des Eperviers. Après la séance vidéo, place à une nouvelle séance d’entraînement suivie d’un entretien avec le psychologue de l’équipe. Jeudi, c’est par l’entretien avec le psychologue que les Lions démarreront la journée. Dans l’après-midi, séance d’entraînement au stade Ahmadou Ahidjo, suivie d’une séance vidéo de retour au Centre. Vendredi, les Lions n’auront qu’une séance d’entraînement, ce sera dans la matinée. Plus tard dans la soirée, le ministre des sports Adoum Garoua et sa suite rendront visite aux joueurs.

Le staff technique se concerte

Team Press Lions Indomptables)/n

À LA UNE
Retour en haut