Sport › Football

Eliminatoires Mondial 2014: Le Cameroun bat la RDC aux forceps

A la suite d’un match pauvre en occasions de buts, les Lions indomptables ont sauvé l’essentiel en venant à bout des Léopards (1-0)

Les Camerounais ont joué à se faire peur avant de se ressaisir, en début de deuxième mi-temps. Dans une rencontre qui comptait pour le match aller de la phase de poule des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, les Lions indomptables du Cameroun ont battu les Léopards de la RDC par un but à zéro ce dimanche au stade Ahmadou Ahidjo. L’unique but de la partie est signé Eric-Maxim Choupo Moting, qui s’est fait justice sur penalty, à la 52ème minute. Fauché dans la surface de réparation congolaise par Djo Issama, l’arbitre central sud africain Daniel Frazer Bennet n’a pas hésité pour désigner le point de penalty. L’attaquant camerounais, avec calme et application, concrétise l’occasion, après deux essais. Sur sa première tentative, avant même le coup de sifflet de l’arbitre, plusieurs joueurs avaient fait éruption dans le grand rectangle. Avant ce but, les hommes de Denis Lavagne se sont montrés peu conquérants, notamment en première mi-temps. Les deux actions les plus franches lors du premier acte est d’ailleurs à mettre à l’actif des visiteurs congolais. A la 14ème minute, suite à une action bien orchestrée côté gauche, Zola Matumuna voit sa frappe des 20 mètres, repoussée en corner par le portier Idriss Carlos Kameni, impérial sur ce coup. Et que dire de l’arrêt en deux temps du gardien de but camerounais sur le tir dévié de Trésor Mputu, à la 41ème minute! Impérial sur sa ligne, le public du stade Ahmadou Ahidjo pouvait exulter. L’entrée du stade a été rendue facile grâce aux nombreux billets d’accès distribués dans les marchés de la capitale. Ce match, placé «à haut risque », à vu un nombre impressionnant de force de l’ordre déployé aux alentours de la cuvette de Mfandena.

La Libye, prochain adversaire
Sur le terrain, les Camerounais, maladroits et imprécis dans les dernières passes se sont créés très peu d’occasions dangereuses durant toute la partie. Une situation qui a longtemps embarrassé les supporters intermittents des Lions indomptables. Sur l’action la plus nette de la première mi-temps, côté camerounais, Benjamin Mounkanjo a vu son tir repoussé des deux mains par Robert Kadiaba, le portier congolais. Dans la foulée de cette action de la 42ème minute, l’avant-centre de Nancy, de nouveau idéalement bien placé à trop soulevé sa frappe. A la reprise, vers la 58ème minute, Henri Bédimo, monté aux avant-postes, sur une action en solitaire, bute sur le gardien congolais. Même sur les nombreux coups de pieds arrêtés qu’ils se sont crées, les Lions indomptables se sont montrés inoffensifs. Si les supporters camerounais ont paru timorés par l’enjeu, la colonie des fans des Léopards n’a cessé de donner de la voix, sur l’une des ailes des tribunes populaires. Cependant, les Congolais voient leur rêve d’arracher le point du nul s’envoler à la 85ème minute. Carlos Kameni, en commentant une faute de main d’amateur leur offre un coup-franc indirect en plein surface, seulement le tir de Zola Matumuna va dans les nuages. Les hommes de Claude Leroy auraient également pu égaliser quand Alain Kaluyituka, parti dans le dos de la charnière centrale a perdu son duel face à Kameni. Pendant le temps additionnel, les Camerounais, visiblement très fatigués pour la plupart, se sont mis à jouer à la montre. Pour le compte de la 2ème journée, dimanche prochain, à Sousse, en Tunisie, les Camerounais devront se montrer plus conquérants face à la Libye, qui a montré un bon visage de son football à la dernière Can.

Phase de match Cameroun – Rdc le 02 juin à Yaoundé
Jean Jacques Ewong – Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé