International › APA

Éliminés du Mondial 2022, les Lions sont rentrés à Dakar

L’avion spécial, transportant la délégation sénégalaise, a atterri mardi soir à l’Aéroport militaire Léopold Sédar Senghor de Dakar.C’est aux environs de 21 heures (Temps Universel) qu’Aliou Cissé et ses hommes sont arrivés au Sénégal après avoir quitté le Qatar, où se tient la Coupe du monde de football, dix heures plus tôt.  Les Lions, sortis de la compétition dimanche dernier par l’Angleterre en huitièmes de finale (3-0), ont aussitôt pris la direction du Palais de la République pour y être reçus par le chef de l’État, Macky Sall.

Malgré la déception de l’élimination, encore fraîche dans les esprits, le président sénégalais a félicité le capitaine Kalidou Koulibaly et ses équipiers même s’il aurait aimé les voir aller plus loin. « Nous avons une belle équipe, des joueurs jeunes, talentueux, engagés et patriotes dont certains sont nés et ont grandi à l’étranger. Ils ont fait le libre choix de rejoindre la Tanière et de défendre les couleurs de leur pays d’origine », a-t-il ajouté.

Macky Sall, à ce moment précis de son discours, s’est tourné vers Ismail Jakobs, né le 17 août 1999 à Cologne d’une mère allemande et d’un père sénégalais, pour s’exprimer en anglais. À l’image de ce latéral gauche, ayant admirablement suppléé Saliou Ciss, le titulaire au poste lors de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021, le successeur du président Abdoulaye Wade (2000-2012) a souligné que les binationaux ont fait « un choix du cœur, qui est le dépôt de nos émotions, de ce que nous aimons, de ce que nous ressentons ».

Si au Sénégal, pays où le football passionne les masses, la victoire nette et sans bavure des Anglais fait encore couler beaucoup d’encre, Macky Sall a invité ses compatriotes à savoir raison garder : « Comme le dit une sagesse populaire, quand on pense négativement, on trouve des problèmes partout. Et quand on pense positivement, on trouve des solutions à tout ».

Et puis, a-t-il dit, il ne faut pas avoir la mémoire courte car « pour la première fois dans l’histoire du Sénégal », ces Lions ont gagné la Can, le 6 février 2022 au Cameroun, aux dépens de l’Égypte (0-0, TAB 4-2).

Suffisant à ses yeux pour ramer à contre-courant du bashing de l’équipe nationale. « Chers Lions, nous vous portons toujours dans nos cœurs aujourd’hui plus que jamais. Au nom de la nation et en mon nom, je vous redis notre fierté. Je vous renouvelle ma confiance et mon soutien. Soyez assurés que je resterai toujours votre premier supporter pour que rien ne vous manque au plan administratif et logistique », a soutenu Macky Sall.

Dans cette perspective, il a annoncé le maintien de la prime de qualification en quarts de finale (l’objectif minimal du Sénégal dans ce Mondial qui poursuit son cours) pour l’ensemble de la délégation officielle. « Je veux que vous gardiez la tête haute et que vous restiez concentrés sur les échéances à venir à commencer par la conservation de la couronne africaine. J’y engage votre encadrement au premier rang duquel votre sélectionneur », a-t-il exhorté.

À Doha, les Lions se sont cassés les dents contre les Pays-Bas (0-2) en ouverture. Ils ont par la suite sorti les crocs pour se débarrasser du Qatar (1-3), de l’Équateur (1-2) pour se hisser au second tour. L’aventure dans le golfe Persique s’est arrêtée il y a trois jours contre l’Angleterre, l’un des favoris à la victoire finale, au terme d’un match où les Sénégalais ont fait illusion pendant près de 40 minutes avant de prendre l’eau.  


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top