Sport › Football

Elite One: Canon de Yaoundé accroché d’entrée

Les Mekok Me Ngonga ont été tenus en échec par Fovu de Baham (2-2) lors de la première journée de la deuxième édition du championnat professionnel de football du Cameroun.

Canon de Yaoundé recevait le dimanche 3 Février 2013 Fovu de Baham au stade Omnisports de Yaoundé à l’occasion de la première journée de la deuxième édition du championnat professionnel organisé par la Ligue de football Professionnel du Cameroun (Lfpc). Pour cette première rencontre, l’équipe de la capitale politique s’est fait peur. Menés à deux reprises, les hommes de Souleymanou Aboubakar ont arraché le point du nul à deux minutes du coup de sifflet final. Fovu aurait pu frapper un grand coup pour son retour en première division après deux saisons passées en élite two. L’équipe de la grotte sarée pour ce retour dans la cours des grands, démarrait la rencontre pied au plancher. C’est tout logiquement que Cédric Kaham ouvre le score. L’attaquant profitait d’un contre favorable pour placer un missile en pleine lucarne (3′). Sur cette occasion, François Beyokol, le portier du Canon ne pouvait rien. Le Kpwa Pkum, cueilli à froid d’entrée tentait de lever la tête. Mais les efforts de la bande à Pierre Womé Nlend restaient vains. Au contraire, ils prenaient un deuxième but signé Cédric Kaham. Le joueur exploitait parfaitement un contre pour inscrire le doublé et donner une avance de deux buts à son équipe à deux minutes de la pause (43′). Revenus des vestiaires, les joueurs de l’équipe du département des Haut-Plateaux vont continuer à avoir la main mise sur le match, s’offrant d’autres occasions de but, malheureusement mal exploitées. Ils se sont surtout heurtés à François Beyokol, très en jambe. Face à la menace, Aboubakar Souleymane, le coach du Canon, va injecter du sang neuf. Des entrées qui vont donner un nouveau souffle au Mekok Me Ngonda. C’est ainsi que Alioum Alhadji Bouba exploitait parfaitement l’une des rares occasions du Canon dans cette deuxième période pour réduire le score (72′). Une réduction de score qui va galvaniser d’avantage les vert et rouge de Nkolndongo. C’est ainsi qu’ils trouvent l’égalisation dans l’ultime minute du temps réglementaire. Sur un mouvement offensif orchestré avec un coéquipier, Alioum Alhadji Bouba, reprend de la tête le centre en retrait qui s’en est suivi (89′). Un doublé d’Alioum Alhadji Bouba qui sauve son équipe d’un début catastrophique pour cette saison sportive.

Le sort des matches nuls!
La première journée de l’Elite One s’est poursuivie avec sa série de résultats nuls. A Garoua, Coton Sport a été tenu en échec sur ses propres installations par le Tonnerre Kallara Club de Yaoundé. Le premier but de la rencontre a été inscrit par Domilep Moussima(34′). Eloundou a égalisé pour les cotonniers (84′). C’est le même score de parité (1-1) qui a sanctionné le duel entre Renaissance de Ngoumou et Njalla Quan Sport Academy. A Bangangté, la Panthère sportive locale a été accrochée par Unisport de Bafang. Les deux équipes n’ont pas pu se départager et se sont séparées sur le score nul et vierge (0-0). Douala Athlétic a tenu tête à New Star qui s’est finalement contenté d’un nul (2-2). Yong Sport de Bamenda a brisé le signe des matches nuls. Les Yong boys ont difficilement pris le dessus sur Sable de Batié (1-0). L’équipe de Bamenda prend du coup la première place.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Retour en haut