Sport › Football

Elite One: Canon de Yaoundé freiné à domicile par Panthère (2-2)

L’équipe de la capitale politique de Cameroun a été accrochée à domicile lors de la 9e journée du championnat national de première division du Cameroun, Elite One

Le Canon de Yaoundé n’a pas pu continuer sur la lancée entamée lors de la 7e journée face à Coton Sport de Garoua. Le Kpa Kum avait arraché sa première victoire de la saison en allant dominer Coton à Garoua (1-0), avant d’aligner une deuxième victoire d’affilée face à Unisport de Bafang lors de la 8e journée. Ce dimanche 21 Avril 2014, l’équipe de Nkolndongo a buté sur la Panthère Sportive du Ndé. Elle n’a pas pu faire mieux qu’un nul (2-2) arraché dans les cinq dernières minutes de la rencontre. Les Mekok Megonda sont sortis presque déçus d’un match âpre, marqué par des contestations de part et d’autres. Ils s’étaient gâchés la vie avant la fin de la première période en perdant Dieudonné Evina Manga, expulsé suite à un deuxième carton jaune obtenu pour simulation dans la surface de réparation de la Panthère sportive du Ndé (25e) et en encaissant le premier but. L’attaquant de Panthère de Bangangté, Thierry Anang, coupait au premier poteau un centre à ras de terre de Ronald Fogang pour battre François Béhokol (1-0, 36e). Les Canonniers profitaient d’un coup franc de Pierre Womé Nlend pour revenir au score. L’ancien latéral gauche de l’Inter de Milan plaçait une frappe puissante sur le coup de pied arrêté, repoussée dans un premier temps par le portier de Panthère, Kologni Kologni, et repris par Joseph Ntombe qui était à l’affut. L’attaquant poussait le ballon au fond des filets et égalisait (1-1, 42e).

En deuxième période, Panthère de Bangangté profitait de sa supériorité numérique pour se repositionner en tête. Thierry Anang, s’offrait alors un doublé, après s’être facilement débarrassé de Paul Atangana, le défenseur du Canon. Il plaçait une frappe à ras du poteau droit pour tromper François Béhokol, (2-1, 80e). L’attaquant de « Nzui Mento » avait auparavant laissé filer une occasion de but franche. Alors que Béhokol était complètement battu, il croisait un peu trop son coup de tête qui passait à quelques millimètres du poteau gauche. Menant au score, les Fauves du Ndé pensaient que le match était déjà plié, mais c’était sans compter sur le capitaine de Mekok Megonda, Pierre Wome Nlend, toujours menaçant sur les coups de pieds arrêtés. Comme en première période, les Canonniers obtenaient un autre coup franc à l’entrée de la surface de réparation. Le Lion Indomptable s’en chargeait mais son coup de pieds était une fois de plus détourné par le portier, Kologni Kologni et repris par Jaudel Ambo qui était à l’affut. Ce dernier, rentré en cours de jeu, offrait l’égalisation à son équipe (2-2, 85e). Et, le Canon pouvait pousser un ouf de soulagement. Finalement, les deux équipes qui se trouvent dans le ventre mou du classement se partageaient les points pour cette journée.

Une phase de match entre Canon et Panthère

journalducameroun.com/ Photo Sylvestre Kamga)/n

À LA UNE
Retour en haut