Sport › Football

Elite One : Le Canon accroché à domicile

Les canonniers n’ont pas pu faire mieux qu’un nul (1-1) dimanche à Yaoundé face à Njalla Quan, lors de la 3e journée du championnat de première division du Cameroun

Njalla Quan Sport Académic de Limbé, en arrachant l’égalisation à l’extérieur (1-1), a empêché au Canon de Yaoundé de remporter son premier match de la saison, dimanche à l’occasion de la 3e journée du championnat de première division du Cameroun. La première période restait terne. Les occasions de buts se faisaient rares comme l’oxygène au sommet du mont Kilimandjaro. Les deux équipes ne parvenaient pas placer des offensives dangereuses, mis à part quelques rares occasions. Njalla Quan faisait le premier pas avec une frappe sans puissance de Ronald Lane Lakem (10′). Canon, bénéficient du soutien du maigre public ayant effectué le déplacement du stade Omnisports pour se projeter vers l’avant. Mais le jeune portier de Njalla Quan, Meyangue Meyangue Martial s’imposait d’abord sur une frappe de Jean Vauclin Bikima à l’entrée de la surface de réparation (23′), ensuite un centre tir de Joël Emmanuel Kofana (38′).

Njalla Quan, entraîné par Carl Enow Ngachu, par ailleurs entraineur sélectionneur de l’équipe nationale de football féminin du Cameroun, dominait cette première manche. Joseph Bah Yanki, l’attaquant du club de Limbé, donnait du fil à retordre aux défenseurs du Canon. Malheureusement, ces dribbles, crochets et accélérations n’étaient pas bénéfiques pour son équipe.Malmenée en première période, la défense du Canon était remaniée à la reprise. Pierre Womé Nlend qui avait commencé le match à l’axe de la défense du Pkwa Kum, passait à côté de son match pendant toute cette première période. Passes à l’adversaire, pertes de duel et plusieurs loupés : voici comment se résumait la prestation de l’ancien défenseur de l’Inter de Milan. Ne pouvant pas remplacer son capitaine, Souleymanou Aboubabar sacrifiait Lebongo Biloa pour repositionner Womé Nlend comme latéral gauche, son poste de prédilection. Cette modification tactique permettait tout de même à l’équipe de Nkolndongo d’inquiéter à plus d’une reprise la défense de Njalla Quan. Un centre de Pierre Wome trouvait Noubissie Noubissie dans la surface de réparation. Mais la tête de l’attaquant, entrée en cours de jeu était sauvée sur la ligne de but par Ekume Roger Mala, le défenseur de Njalla Quan (48′). La réplique de Njalla Quan suivait deux minutes plus tard. Sur un contre, Joseph Bah Yanki, mettait dans le vent Onana Thierry et tentait une frappe sauvée in extrémiste par le portier de Canon, François Béhokole.


journalducameroun.com/Photo Sylvestre Kamga)/n

Les canonniers ont eu chaud ! Le ballon allait d’un camp à l’autre. A la 53e, les Mekok Megonda avaient une énorme occasion, mais le gardien de Njalla Quan, sortait le grand jeu, repoussant une frappe de Mengue Victor à bout portant. Huit minutes plus tard, Mengue Victor trouvait le poteau, mais Evina Manga Dieudonné qui était à l’affut, ouvrait le score (1-0, 61′), inscrivant par la même occasion son troisième but de la saison. Menés au score, les joueurs de Limbé ne se décourageaient pas pour autant. Leurs efforts finissaient par être récompensés sur un mauvais renvoi du portier du Canon, François Behokole, repris par Gerome Heutchou Kuilong en force pour l’égalisation (1-1, 75′). Dans les dernières minutes de la rencontre, Canon avait quelques offensives timides, par Fortes, dont le poteau sortant de Onana Ndzomo Jacques qui reprenait un centre sur la gauche de Evina Manga Dieudonné (86′). Finalement, les 22 acteurs se séparaient sur le score de parité (1-1).


journalducameroun.com/Photo Sylvestre Kamga)/n
À LA UNE
Retour en haut