Sport › Football

Elite one: Rentrée de classe de l’Union de Douala ce lundi

Après plusieurs semaines de trêve, l’équipe championne du Cameroun effectue sa toute première séance d’entraînement ce lundi après-midi

Ce lundi, 26 novembre 2012, est jour de rentrée de classe de l’union sportive de Douala, USD. Quarante cinq joueurs au total, anciens et nouveaux, sont attendus à la première séance d’entraînement prévue ce lundi après-midi dans la cité économique, excepté les joueurs convoqués en équipe nationale qui rejoindront leurs coéquipiers incessamment. Une séance qui sera dirigée par le directeur technique et entraîneur principal du club, Bonaventure Djonkep, de retour au bercail après un stage de recyclage en Allemagne, suivi aussitôt d’un autre stage auquel il a participé à Yaoundé. « Ma tête bouillonne et j’ai hâte d’être sur le terrain », a affirmé le technicien dimanche, lors de la rentrée sportive des joueurs, au lendemain de celle de l’encadrement technique, administratif et médical vendredi dernier. La cérémonie de rentrée sportive qui s’est déroulée au siège du club à Ndogbong, a regroupé les joueurs, l’encadrement technique et médical, ainsi que quelques membres du conseil d’administration.

Être en champions league chaque année
Le président du conseil d’administration, Franck Happi, après avoir félicité les anciens joueurs, a présenté les objectifs à atteindre lors de la prochaine saison. A savoir, « conserver le titre, aller au bout de la coupe du Cameroun, remporter la coupe de la ligue, aller le plus loin possible en phase de poule de la ligue des champions », indique le président Happi. « Union de Douala se doit d’être en champions league chaque année, c’est le minima à atteindre. Gagner la Coupe du Cameroun, la Coupe de la ligue, le championnat sans aller en phase de poule de la champions league, ce n’est pas bon pour nous. Et pour être en champions league, on doit gagner le championnat », poursuit-il. Mettre les joueurs dans de meilleures conditions pour affronter ces différents challenges, Union en fait une obligation. Obligation de régulariser les salaires de l’effectif, de payer les primes promises quelque soit le temps que cela prendra, et la recherche d’un stade d’entraînement. De leur côté, « les joueurs ont l’obligation de signer et de respecter le code de discipline de l’équipe, d’avoir un comportement exemplaire, de tout faire pour gagner mais pas de gagner à tout prix », selon Franck Happi. Dans la foulée, il annonce l’arrivée de deux nouvelles recrues de Sun Shine du Nigeria, dans une ou deux semaines. Des footballeurs internationaux qui viendront renforcer l’effectif des « nassaras kamakais ». En attendant leur venue, l’équipe affûte ses armes dès ce lundi.

Franck Happi, le PCA de Union de Douala (en blanc), avec la nouvelle recrue
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé