Sport › Football

Elite one: Union bat Tiko 2-0 à Douala

Ce premier match du championnat national de foot s’est disputé en présence des personnalités telles que Partick Mboma, Jean Manga Onguéné, Denis Lavagne.

Union de Douala démarrage cette nouvelle saison sportive sous de bonnes auspices. Pour le compte de la première journée du championnat national de football élite one disputée au stade de la Réunification de Bépanda, les «nassa ras kamakais» ont battu à domicile Tiko united sur le score de 2 buts à o. Pour son tout premier match, l’équipe de la capitale économique avex des joueurs comme le capitaine Nguemaleu Jacques, Edoa Nga, Babanda Joël et autre Mbarga Manga annonce les couleurs dès les premières minutes de la rencontre. En effet, le feu follet Edoa Nga comme la saison dernière, inscrit le tout premier but de ce championnat. Dix minutes plus tard, Mbarga Manga sur le flanc gauche, conduit une belle action, mais manque de réalisme une fois dans la surface de réparation de Tiko, qui écarte rapidement le danger. Dans cette première mi-temps, Union continue de faire pression sur les visiteurs qui finissent par plier une fois de plus à la 38e minute de jeu. Ce but de Babanda Joël, enfonce d’avantage Tiko United, complètement absent dans cette rencontre. La preuve, Nkahu Chapajong manque le penalty qui aurait permis à Tiko de croire à nouveau. Union 2, Tiko 0, c’est le score à la pause. Occasion pour l’artiste Njohreur de régaler le public avec l’une de ses nombreuses chansons, soutenue par des démonstrations de jonglerie d’un jeune passionné de football.

Le contrôle de la balle par un joueur de Tiko
Journalducameroun.com)/n

Union fait la force
De retour des vestiaires, Union décidemment en grande forme, continue sa démonstration de force face à Tiko. 10ème minute de cette seconde mi-temps, Joël Babanda se retrouve dans la surface de réparation des «sambas boys». Au lieu de chercher le chemin des buts, il opte pour une passe inutile et infructueuse. La minute suivante, c’est Tiko qui rate encore l’occasion de remonter le score. Les différents remplacements effectués par son entraineur John Mayebi, seront stériles. Sur le terrain Mintya de l’Union effectue quelques beaux gestes techniques. Et à quelques minutes de la fin, Union manque de tuer le match. Le tir lourdement frappé, heurte la barre transversale, rebondi au sol sans franchir la ligne de but. Consternation dans les rangs des supporters des «nassa ras kamakais», qui avaient cru à un 3e but. Que non. Au coup de sifflet final, le score de la partie reste bloqué à 2-0, en faveur de l’union de Douala.

l’engagement entre les deux équipes Tiko et Union de Douala
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé