Société › Société

Elle se fait arrêter après avoir traversé la frontière à la nage pour se marier

L'amour à tous les prix

Krishna Mandal a traversé le Bangladesh à la nage pour rejoindre l’Inde afin de s’envoler en noce avec Abhik Mandal.

La scène se déroule au Bangladesh et l’Inde. C’est entre deux amoureux qui se sont rencontrés sur facebook. Mais, ils sont de deux nationalités différentes. La dame, Krishna Mandal est du Bangladesh et le monsieur, Abhik Mandal de l’Inde.
Mais comme on le dit très souvent, l’amour n’a pas de frontière et encore moins de limite. Et puisqu’il est de tradition qu’une relation amoureuse se concrétise par un mariage, Krishna et Mandal ont décidé de s’unir. Pour le faire, il a été convenu entre les deux que Krishna Mandal doit joindre son fiancé en Inde.
Il s’est alors posé une embûche. Elle n’a pas de passeport valide pour se rendre légalement en Inde. Elle a alors décidé d’emprunter la voie terrestre. Ce qui lui a fait traversé la forêt de Sunderbans qui est réputée pour servir d’habitat aux Tigres. Plus dur encore, elle a traversé la rivière Malta. Son amour pour Abhik Mandal aussi fort lui a permis de ne pas se décourager. Elle s’y est lancée pour une heure de nage.
Arrivée dans un village du nom Kaikhali, son futur époux l’attendait déjà. Le repos n’étant pas au programme, ils ont directement pris la route pour la ville de Kolkata pour s’unir au sein du temple de Kalighat.
Cette union et tout ce qu’elle a connu comme aventure a rapidement été relayée sur le réseaux sociaux. Et elle n’a pas échappé aux oreilles des forces de sécurité. Krishna ayant traversé la frontière illégalement a été interpellé lundi dernier et quelques jours après, elle a été remise au Haut-Commissariat du Bangladesh en Inde.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé