Société › Société

«Emergence du Cameroun»: La proposition des démographes

Des experts et décideurs sont réunis à Yaoundé du 31 au 04 avril 2014 dans l’objectif d’explorer l’apport du «dividende démographique» au décollage économique du pays et partant du continent

« L’émergence de l’Afrique » s’invite de plus en plus dans les cercles scientifiques, au-delà des discours d’hommes politiques qui en ont fait une panacée aux problèmes que rencontrent les populations et l’horizon d’un avenir où les fruits de la croissance pourraient être partagés auprès de toutes les couches de la population. Certaines personnes restent cependant sceptiques face à cette « novlangue » qu’est devenue l’émergence. Le polémiste camerounais Charles Ateba Eyene, de regretté mémoire, n’hésitait pas souvent à dire du Cameroun qu’il s’immerge davantage en parlant d’émergence. Après le Groupement inter patronal du Cameroun, qui vient de publier l’ouvrage «100 propositions pour l’émergence du Cameroun», afin de poursuivre la volonté du gouvernement de transformer l’économie du pays à l’horizon 2035, c’est au tour d’un gotha d’experts : démographes et économistes, d’envisager l’émergence sous l’angle du « dividende démographique ».

Une conférence internationale sur la question, ainsi qu’un symposium national se tiennent à Yaoundé du 31 mars au 4 avril 2014. La rencontre est l’ uvre de l’Union internationale des études scientifiques de la population (Uiesp), le Fonds des Nations Unies pour la Population (Unfpa) sous le parrainage du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) du Cameroun.

Selon l’argument du dividende démographique, comme l’explique les organisateurs de l’événement, les changements démographiques en cours pourraient appuyer les efforts de développement du continent en créant des conditions propices à l’épargne, l’investissement productif, et l’amélioration du capital humain. Ce sera l’occasion de présenter les résultats d’une étude mise en uvre par un groupe d’experts africains sur les premiers signes du dividende en matière de scolarisation en Afrique. En s’appuyant sur des méthodes similaires à celles utilisées pour le dividende scolaire, les participants se pencheront sur le dividende en matière de croissance économique. Le gouvernement du Cameroun a commandité une étude sur les conditions du bénéfice du dividende démographique dont les résultats seront présentés à ces rencontres.

selon le Population Reference Bureau Le dividende démographique est l’accélération de la croissance économique qui peut résulter d’une baisse rapide de la fécondité d’un pays et l’évolution ultérieure de la structure par âge de la population. Avec moins de naissances chaque année, la population d’un pays en âge de travailler grandit par rapport à la population jeune et dépendante. Avec plus de personnes dans la population active et moins jeunes à prendre en charge, un pays peut profiter de l’occasion pour la croissance économique rapide si les bons investissements économiques et sociaux et politiques élaborées en matière de santé, d’éducation, de gouvernance et d’économie. Si les avantages d’un dividende peuvent être grandes, les gains ne sont ni automatiques ni garantie.

Au Cameroun, d’après les données de l’Unfpa, on estime à cinq le nombre d’enfants moyen par femmes avec un taux de mortalité cependant très élevé. La moitié de la population a moins de 18 ans ; 43,6% de la population a moins de 15 ans. Côté indicateurs économiques, le Cameroun a réalisé un taux de croissance en 2013 oscillant entre 4,6 et 4,7%. Le Rapport sur le développement humain dans le monde 2013 du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) qui classe les pays selon l’Indice sur le développement humain (IDH) juge faible la position du Cameroun : 150ème (sur 186 pays).

On estime à cinq le nombre d’enfants moyen par femmes au Cameroun
lavdc.net)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé