Société › Education

Enseignements secondaires : 53 établissements déclarés illégaux par le Minesec

©Droits réservés

Il est reproché à ces établissements secondaires de ne pas avoir rempli les formalités administratives légales de création et d’ouverture de leurs écoles.

La ministre des Enseignements secondaires a signé un arrêté portant sur la fermeture de 53 établissements d’enseignement secondaire, reparti dans 7 des 10 régions du Cameroun. Selon Pauline Nalova Lyonga, ces établissements exercent dans l’illégalité car leurs responsables n’ont pas rempli les formalités administratives nécessaires à l’ouverture desdites écoles.

Dans la liste des établissements rendue publique à cet effet, on note que les régions du Centre et du Littoral regorgent le plus grands nombre d’établissements clandestins avec respectivement 13 et 33 collèges cités. Les régions du Nord, Nord-Ouest, Sud-Ouest, Sud, Ouest et Est complètent le tableau avec des proportions inférieures.

De nombreux établissements de la liste diffusée par la ministre des Enseignements secondaires sont des récidivistes. Plusieurs collèges suspendus par Nalova Lyonga figuraient, en effet, sur la liste des 61 établissements fermés par Ernest Masema Ngalle Bibehe en août 2017, lorsqu’il était en charge de ce département ministériel. C’est le cas du Complexe scolaire Millénium, situé au quartier Esso à Yaoundé, ou encore du collège Elebson situé au quartier Emana.

La ministre n’a pas précisé si des mesures coercitives seront prises cette année afin de remédier à cette situation, à deux mois de la rentrée scolaire. Celle-ci a été fixée au 3 septembre prochain.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut