› Economie

Entrepreneuriat : 300 millions de F pour le développement de 3 projets au Cameroun 

Dans le cadre du projet « Promotion de la recherche, l’innovation et la culture numérique  en Afrique centrale (Pricnac) », 5 micro-projets  dont trois au Cameroun et deux République démocratique du Congo  ont été retenus suite à l’appel à propositions lancé le 9 juillet 2021.

Le projet Promotion de la recherche, l’innovation et la culture numérique en Afrique Centrale (Princnac) coordonné par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et ses partenaires a organisé le 22 mars dernier une réunion de lancement des micro-projets sélectionnés suite à l’appel à proposition de micro-projets lancé en juillet 2021.

La réunion vise à sensibiliser et former les porteurs de projet sur la gestion financière et administrative de la subvention accordée. L’objectif général de cet atelier était de faciliter les échanges entre les parties prenantes afin de garantir les meilleures dispositions pour le démarrage des micro-projets.

Les trois projets du Cameroun sont constitués de Cameroon Youth Tech Incubator, il s’agit d’une impression 3D pour éducation. Ce projet reçoit 150 000 euros soit 97 824 669 de F selon le site de l’AUF.

Le second projet s’intitule ADISI Cameroun. C’est la fabrication de territoires durables, il est financé à hauteur de 155 000 euros, donc 101 085 492 de F.

Enfin, le projet de la création d’opportunités d’emploi jeunes par les synergies entre les écosystèmes de la recherche et de l’innovation, porté par l’association pour la promotion d’un environnement vert et vivable. Ce projet reçoit 154 302 euros, soit 101 194 959 de F.

L’ensemble des financements des projets camerounais s’élève ainsi à 459 302 euros, soit exactement 301 221 290 de F.

Pour mémoire, Pricnac est l’un des huit projets subventionnés dans le cadre du Fonds ACP pour l’innovation du programme Recherche et Innovation de l’Oeacp avec le soutien financier de l’Union européenne. Pricnac a pour objectif de renforcer les capacités de recherche-innovation dans les pays d’Afrique centrale par la consolidation des écosystèmes d’innovation, des synergies productrices, de l’entrepreneuriat, du numérique et des politiques d’innovation au service du développement durable et de la réduction de la pauvreté.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé