› Eco et Business

Entretien routier : ce qui va changer avec les conseils régionaux

Travaux de réhabilitation d'une chaussée au Cameroun

Du fait de l’avènement des conseils régionaux, le ministère des Travaux publics n’interviendra que sur les routes nationales a appris mardi journalducameroun.com auprès de Mbem Ngombe Michel Innocent, délégué du ministère des Travaux publics pour la région de l’Est. C’était en marge de la cérémonie de présentation des vœux au ministre Emmanuel Nganou Djoumessi par son personnel à Yaoundé.

Selon le délégué, plusieurs solutions sont prises pour pallier  “la crise de l’entretien routier” à laquelle fait face le Cameroun.  Pour cela, une restructuration des responsabilités en matière d’entretien routier a été engagée. Ladite restructuration se caractérise par une forte décentralisation des responsabilités conformément à l’avènement des Conseils régionaux au Cameroun.

A cet effet, le ministère des Travaux publics “n’interviendra que sur les routes nationales. Tandis que les régions qui vont se mettre en place s’occuperont, des routes régionales, et  maires interviendront sur les routes communales” a indiqué le délégué régional.

Cette restructuration de l’entretien routier va aussi entraîner une réforme  du Fonds routier.

Le fonds routier réformé est “un fonds qui collecte et met la ressource à la route”. La collecte se fera auprès de l’usager payeur, car avec le Fonds routier, c’est l’usager qui paie l’entretien de la route. C’est le péage que vous payez, c’est le litre d’essence que vous payez à la pompe ” a expliqué le fonctionnaire camerounais.

 Il faut préciser qu’actuellement, ce mécanisme est centralisé auprès du Trésor public qui redistribue les fonds à son tour.

Cette précision qu’apporte ce responsable du ministère des Travaux publics intervient dans un contexte où le Cameroun se prépare à organiser les élections régionales. La mise en place des Conseils régionaux tel que prévu par la constitution camerounaise répond au besoin lié à l’accélération du processus de décentralisation dans le pays.

Concrètement, ce processus de décentralisation consiste en la cession progressive par l’État aux collectivités territoriales décentralisées de compétences et de ressources humaines, techniques, matérielles et financières adéquates parmi lesquelles, les ressources liées à l’entretien routier.

 

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé