Société › Faits divers

Environ 500 Kg de cannabis saisis à l’Ouest

Les saisies ont été opérées par la police, à Bafoussam et à Dschang, la semaine dernière

Les éléments des Equipes spéciales d’intervention rapide (Esir), une unité d’élite de la police camerounaise, ont mis la main sur cinq sacs de cannabis représentant environ 400kg de cette drogue jeudi dernier, 09 avril à Bafoussam, chef-lieu de la région de l’Ouest.

La saisie a été faite dans un gros porteur au sein d’une agence de voyages effectuant la desserte Bafoussam – Yaoundé. Le propriétaire du cannabis a pris la fuite, renseigne la presse publique. Les sacs de cannabis avaient été soigneusement dissimulés en dessous de sacs de pommes de terre.

La supercherie n’a pas trompé la vigilance des Esir, qui avaient été prévenus par un informateur de la présence de cette cargaison. Le responsable de l’agence, le chauffeur du bus, le motor-boy et le chargeur ont été arrêtés pour «complicité.»

La semaine dernière, toujours à l’Ouest, précisément à Dschang, dans le département de la Menoua, la police a mis la main sur un autre stock de cannabis de «plus de 100 Kg», à bord d’un car de transport en commun. Le véhicule, parti de Bamenda dans le Nord-Ouest, se rendait à Kumba dans le Sud-Ouest.

Prétextant aller chercher un mécanicien, pour dépanner le car qui présentait des soucis mécaniques, le chauffeur a pris la poudre d’escampette laissant le motor-boy seul aux mains des policiers. Les sacs de cannabis saisis à Dschang l’ont été, comme à Bafoussam, par le biais d’un informateur.


infosuroit.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé