Société › Société

Environ 7 000 Français résident au Cameroun (sources parlementaires)

Par ailleurs, les auteurs d’un compte rendu de mission présenté début juillet au palais Bourbon estiment que les entreprises françaises (au nombre de 200) contribuent à 30% des recettes fiscales du Cameroun

 

La France compte des milliers de concitoyens installés au Cameroun et 200 entreprises, selon un compte rendu de mission – auquel a eu accès JournalduCameroun.com ce lundi – présenté le 1er juillet devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.

“Il y a 7 000 Français résidant au Cameroun et 200 entreprises qui apportent 30 % des recettes fiscales du pays”, relève dans ce compte rendu Didier Quentin (député Les Républicains, 5e circonscription de la Charente Maritime).

“Le premier contribuable au Cameroun est une entreprise française : la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC). Elle est la source de 15 000 emplois directs et de 35 000 emplois indirects, même si elle a actuellement quelques problèmes. Il y a d’autres entreprises françaises présentes comme Michelin. Cette dernière envisageait un moment de quitter le pays mais ne l’a finalement pas fait. La seule grosse entreprise française qui a quitté le pays est l’entreprise Rougier qui est spécialisée dans le bois transformé. La filiale de Lafarge continue ses activités même si elle est concurrencée par des entreprises nigérianes, marocaines et turques. Il y a aussi Bolloré avec un contentieux en voie de règlement. En effet, Bolloré a été évincé du terminal à conteneurs de Douala, selon le député.

Didier Quentin et Rodrigue Kokouendo (député de La République en Marche, 7e circonscription de Seine-et-Marne) ont effectué, du 14 au 17 janvier 2020, une mission au Cameroun pour le compte de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé