Politique › Judiciaire

Cameroun: Ernest Obama comparaîtra libre à la demande de Jean-Pierre Amougou Belinga

La requête du PDG du Groupe l’Anecdote, confirmée par Vision 4, a été adressée au procureur général de la cour d’appel du Centre “pour des raisons humanitaires”

 

Le manège orchestré pour l’interpellation de Dieudonné Ernest Obama Nana le 18 juin dernier perd de son élan au fil des jours. La chaîne de télévision privée Vision 4, pour laquelle il travaillait, a confirmé ce soir l’authenticité de la lettre envoyée le 24 juin par le PDG du Groupe l’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, au procureur général de la cour d’appel du Centre pour permettre à Ernest Obama de comparaître libre.

La lettre, partagée sur les réseaux sociaux, justifie la suspension de la procédure de placement en détention provisoire “pour des raisons humanitaires”.

Vision 4, qui mettait au départ, sur le dos d’Ernest Obama dans le récit de l’affaire, des actes de “trahison”, abus de confiance, organisation de coups bas, divulgation d’infos stratégiques, détournement d’argent, a évoqué ce soir la suite des poursuites portant sur un “abus de confiance aggravé”.

Cette accusation se traduirait dans le “détournement d’énormes sommes d’argent” lorsque l’ex-présentateur de Club d’Élites assumait les fonctions de directeur général de la chaîne de télévision du Groupe l’Anecdote.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé