Société › Société

Eseka: les premières indemnisations versées aux proches des victimes

Dans des agences Camrail de Yaoundé et de Douala, une cinquantaine de familles sont déjà passées récupérer leur chèque

Au Cameroun, 1,5 million de francs CFA vont être versé à chacune des familles ayant perdu un membre dans l’accident ferroviaire du 21 octobre dernier à Eseka. L’argent est destiné aux frais funéraires, assure le transporteur Camrail, mais les bénéficiaires, méfiants, exigent plus de la compagnie.

Dans des agences Camrail de Yaoundé et de Douala, une cinquantaine de familles sont déjà passées récupérer leur chèque.

Dans la famille de Vanessa, jeune étudiante décédée dans cette catastrophe, ses frais funéraires ont été reçus avec soulagement : « Avant qu’on nous donne 1,5 million, on avait déjà rendu un hommage bien mérité à Vanessa. Donc où elle est, elle sait qu’on a fait tout ce qu’on pouvait pour lui dire au revoir. Maintenant le papa va aller surmonter la tombe de crépi, comme on le fait souvent. Et je pense que ça nous a juste apporté un petit plus pour la finalisation des obsèques. Il y a un certain nombre de coutumes à faire. »

D’autres familles pourtant ont boudé la mise à disposition de cette prime. Mae, avocate, résidente à Douala, et dont la petite s ur est aussi décédée dans cet accident, a affirmé à RFI que sa famille avait d’abord refusé ces frais funéraires avant de s’y résoudre. Mais, précise-t-elle, l’acceptation de cette prime ne remet pas en cause la procédure judiciaire déjà engagée contre la société Camrail, en vue d’obtenir des indemnisations conséquentes pour chacune des victimes du déraillement.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé