› Economie

Essor du tourisme camerounais : Ngassa Happi propose…

Le 28 janvier au cours de la 7e édition des assises internationales consacrées au tourisme, l’ancien vice-président de la  Fédération universelle des associations des agences de voyage et de tourisme a notamment suggéré la création d’un office du tourisme au Cameroun.

Au Musée maritime (Muma) de Douala le 28 janvier, le prince Ngassa Happi, à l’ouverture de la 7e édition des assises internationales du tourisme responsable s’est montré généreux en suggestions.  Pour lui, « Le Cameroun a beau avoir un potentiel touristique exceptionnel, il n’en tirera le plein profit qu’en remplissant des conditions bien précises », lit-on dans Cameroun Tribune.

Le doyen de l’activité touristique au Cameroun implore  une volonté politique plus affirmée. Pour  la mise sur pied d’un code des investissements propre au secteur touristique, qui accorde des facilités et des garanties aux opérateurs ; la création d’un Office national du tourisme ayant des démembrements régionaux et communaux et la formation adéquate de tous les acteurs.

Le prince Ngassa Happi poursuit en relevant que « la promotion du tourisme doit reposer sur des infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires ».

Il souligne le rôle que doivent jouer les citoyens. « Nous, Camerounais, visitons aussi notre beau pays, au lieu d’aller toujours à l’extérieur », invite-t-il.

 

 



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé