Sport › Football

Eto’o à l’inter de Milan: Les camerounais satisfaits

De nombreux observateurs du football camerounais ont émis un avis sur l’arrivée d’Eto’o en Italie

Quelque peu mis à la porte du Barça en raison de la volonté de Pep Guardiola qui ne l’apprécie visiblement pas, Samuel Eto’o ne comptait pas pour autant négliger ce qui se présentait sans doute comme le dernier gros contrat de sa carrière. Le Camerounais a ainsi établi un cahier d’exigences bien rempli, précisément en ce qui concerne ses émoluments mensuels. Sauf que pour Barcelone, il était hors de question de conserver une saison de plus le Camerounais, pour le laisser partir libre au terme de la saison. L’intérêt affirmé de Jose Mourinho est alors arrivé comme une bouée de sauvetage du côté du Camp Nou, qui s’est vue offrir une porte de sortie avec en plus la possible venue de Zlatan Ibrahimovic, lui aussi en quête d’un nouvel espace. Rarement, Samuel Eto’o aura fait autant l’unanimité dans son pays. Son départ de Barcelone semble soulager les différents observateurs de la scène camerounaise qui reprochent au club catalan un manque d’égards vis-à-vis de l’avant centre des Lions indomptables.

Pour Michel Kaham, Directeur de la KSA et formateur de Samuel Eto’o c’est un nouveau challenge intéressant sur les plans sportif et financier. Il précise aussi que c’est une bonne chose pour le football camerounais. Martin Mimb de la chaine de télévision STV2 pense lui qu’Il aurait dû partir depuis longtemps. « Le comportement de Barcelone à son égard frise l’humiliation. L’inclure dans une transaction pour récupérer un joueur censé être du même calibre après tout ce qu’il a donné à ce club n’est pas normal. » Ajout-t-il. Mais il pense aussi que Samuel ne devrait plus privilégier le sportif.

La piste de Manchester City était plus lucrative et puis l’Inter n’est pas régulier Emmanuel Gustave Samnick, Directeur de publication du journal sportif Ndamba lui se satisfait du fait que l’avant centre des lions indomptables reste au haut niveau.
Enfin, pour Philippe Bony journaliste sportif à Canal 2 International, une chaîne de télévision locale, c’est une équité de traitement. Il affirme, que : « C’est la meilleure chose que pouvait faire Samuel. Face à l’ingratitude des dirigeants de Barcelone, il a rebondi dans un club de même taille en Ligue des champions, qui n’est pas le premier venu puisqu’ayant remporté le dernier Calcio. Ça démontre la valeur du gars, qui malgré des déboires, reste une valeur sûre. Pour ses conditions salariales, ce n’est pas exagéré et je pense que c’est normal qu’il les obtienne. Il est du même niveau que Irahimovic ou tous les autres attaquants qui prétendent à ce niveau de rémunération et il aurait été anormal qu’il y ait encore ce type de décalage de traitement ».

On rappellera que si ce jeudi dernier le transfert d’Eto’o vers l’Inter Milan a été rendu officiel son agent, il aura fallu au préalable trois jours d’intenses négociations pour y parvenir. Au finish, une longue réunion finale de plus de deux heures, à l’issue de laquelle le Camerounais a obtenu gain de cause. Un contrat de cinq ans et un salaire par saison dépassant sensiblement les 10,5 millions d’euros. Eto’o quitte donc le barça avec un bilan de 130 buts inscrits en 200 matches. Nul doute que la nouvelle équipe de c ur des camerounais sera italienne.

Samuel Eto’o
blogs.mundodeportivo.es)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut