Football › Dans les vestiaires

Eto’o remporte le match des alliances entre candidats

Samuel Eto'o et Crépin Nyamsi

Jusqu’à la veille des élections du 11 décembre, les candidats mobilisent les forces extérieures pour les soutenir. Dans ce match qui privilégie les joueurs d’une certaine renommée, Samuel Eto’o Fils et Seidou Mbombo Njoya font figure de favoris.

Depuis quelques semaines, les candidats à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) brillent dans le jeu des alliances. Dans cette partie, Samuel Eto’o Fils et Seidou Mbombo Njoya transpirent jusqu’à la dernière minute. Les autres candidats Zacharie Wandja et Jules Denis Onana multiplient des sorties sur les plateaux TV. Objectif, décrocher les meilleurs soutiens pouvant influencer le résultat des urnes. A cet effet, acteurs sportifs, hommes politiques, hommes d’affaires et autres personnalités influentes sont appelés en renfort.

Rapprochement avec les acteurs sportifs

 Au plan national, Samuel Eto’o fils s’appuie sur ses collègues footballeurs. Le quadruple ballon d’or African obtient le ralliement de deux de ses opposants. Il s’agit de l’ancien Lion Maboang Kessack sous l’égide du Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc). Justin Tagouh, ancien président de Bamboutos de Mbouda et Crépin Nyamsi se sont également alliés à la cause du «Pitchichi». Jusles Denis Onana refuse de faire chorus avec les footballeurs et maintient sa candidature.

Seidou Mbombo Njoya s’appuie sur des délégués régionaux de l’Ouest, de l’Extrême-Nord, du Sud-Ouest, de l’Adamaoua, du Nord, du Centre. Des personnes qui font partie du collège électoral. A celles-ci s’ajoutent les membres des corps de métiers tels que les arbitres Ngando Peter et Yakam Gilbert. En réfutant le poste de premier vice-président de la FECAFOOT sur proposition du président sortant, Samuel Eto’o a dénoncé le potentiel soutien de la FIFA en faveur du fils de feu Ibrahim Mbombo Njoya, 19è roi des Bamoun.

Soutiens politiques et divers

Au début du mois de novembre dernier, les images relayées sur les réseaux sociaux dévoilent les manœuvres des vestiaires. Une photo montre Seidou Mbombo Njoya discutant avec Franck Biya lors de sa visite rendue à Nabil Mbombo Njoya, 20è roi de la dynastie bamoun. Une certaine harmonie entre deux familles qui tiennent le pouvoir au Cameroun.

Les jours suivants, une autre image présente Samuel Eto’o aux côtés du ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo. Les deux Samuel apparaissent souriants sur la photo. Pour rappel, en 2018, l’ancien capitaine des Lions déclare au Palais de l’Unité son soutien en faveur de la candidature Paul Biya à la présidentielle. Il attend sans doute un retour sur investissement.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé