Société › Education

Université de Buéa: les diplômes d’un maire créent la polémique

Un mouvement d’humeur a été observé lundi au sein du campus de ladite université. En cause, la supposée admission frauduleuse du maire Patrick Ekema Esunge comme étudiant de cette institution.

Le maire de Buéa, Patrick Ekema Esunge, serait entré à l’Université de la ville sans avoir obtenu son Baccalauréat! L’affaire est en scandale aux étudiants qui y ont procédé lundi, 10 juillet, à des manifestations pacifiques au sein du campus, en témoignent les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

C’est la conférence de presse donnée le 07 juillet par le secrétaire régional de la commission nationale des droits de l’homme et des libertés pour le Sud-ouest, Christopher Tambe Tiku, qui a engendré les revendications observées lundi à l’université de Buéa. Ce dernier a en effet affirmé avoir mené une enquête à la suite d’allégations affirmant que l’élu local serait entré à l’université en ayant passé une seule matière au « GCE Advanced level« . Une investigation au bout de laquelle, il a confirmé les rumeurs.

ces révélations ont tout de suite créé la polémique, notamment chez les étudiants de l’Université de Buéa qui ont initié des protestations, demandant le retrait de la Licence et du Master de Patrick Ekema Esunge qui est par ailleurs membre du personnel de cette université. Profitant de la présence du ministre de l’Enseignement supérieur venu procéder à l’installation du nouveau Vice- Chancellor de cette université, les étudiants ont signifié leur mécontentement à Jacques Fame Ndongo, en scandant le slogan « No Advance Level, No UB! » (Pas de Baccalauréat, pas d’université, Ndlr).

Face à cela, le ministre est allé à la rencontre des manifestants. «Vous avez été entendu, votre message est passé. A présent, je vous demanderai de rester calme, de demeurer dans la paix. Ce problème sera résolu. Faites-nous confiance, faites confiance aux autorités, faites confiance à votre recteur».

L’université de Buéa n’a pas encore réagit à ce scandale.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé