Société › Education

Examens officiels: le Baccalauréat et le GCE se poursuivent

Des candidats en salle (c) Droits réservés

Mis à part quelques absences signalées dans les sous-centres d’examens, les chefs de centres sont optimistes quant à la suite des examens.

On est loin des images habituelles au Lycée bilingue de Yaoundé ce 28 mai à 8h. L’entrée principale du lycée est dégagée et à l’intérieur, aucun élève ne flémarde. C’est le calme plat. Les candidats au baccalauréat et au GCE Advanced Level et GCE O Level dispersés dans différentes salles passent les premières épreuves de la journée.

Selon les responsables des examens rencontrés sur les lieux, tout se passe dans le calme. La première journée redoutée du fait du décalage du début du baccalauréat semble s’être passée sans anicroches. Ainsi, pour le premier jour, 27 mai, sur les 974 candidats au baccalauréat toutes séries confondues, inscrits au sous-centre du Lycée bilingue de Yaoundé, neuf absences ont été relevées. Au GCE Advanced Level, six absents ont été répertoriés sur les 503 inscrits tandis que pour le GCE O Level, cinq candidats ont manqué à l’appel sur les 1632 devant prendre part à l’examen.

En date du 18 mai, le directeur de l’Office de baccalauréat du Cameroun (Obc), dans un communiqué informait la communauté éducative du réajustement des dates du Baccalauréat du fait de la journée fériée du 30 mai. Au lieu de débuter le mardi 28 mai comme initialement prévu dans le calendrier des examens, les prétendants au baccalauréat devaient débuter le lundi 27 mai, faire une pause le jeudi fin de reprendre le vendredi et le samedi 1er juin. Au lycée bilingue de Nkol-Eton à Yaoundé, aucun incident n’a également été signalé.

Cette année, 138 583 candidats passent le baccalauréat sur l’ensemble du territoire. Candidats repartis sur 297 sous-centres d’examens.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé