Sport › Football

Extraits du discours du président du Comité de normalisation de la Fecafoot

Lors de son installation, Joseph Owona, le nouveau boss de la Fecafoot a appelé à la collaboration de tous pour relever le football camerounais.

Point n’est besoin de faire un discours grandiloquent du dimanche. Notre mission est connue et définie avec précision (.). Vous conviendriez avec moi, qu’il nous faut tous ensemble relever les défis qui se profilent à l’horizon, redoutables et nombreux: le défi du patriotisme qui doit nous guider tous ensemble et chacun en particulier, à tous les instants et durant cette délicate période transitoire; le défi de l’olympisme qui doit animer tout le mouvement sportif en général et le monde du football en particulier; le défi de l’esprit FIFA qui doit nous guider à agir tous, pour l’amour et l’intégrité du jeu et des compétitions, pour l’amélioration constante du football, pour la non discrimination et la lutte contre le racisme, pour la promotion des relations amicales entre les membres des associations, les officiels et les joueurs , pour le respect des lois, des règlements et des principes du fair-play, pour le respect du code éthique de la FIFA au total; le défi d’être toujours en règle avec les lois de la République, la charte des sports sans ingérence spécifique de l’Etat, mécène permanent de la promotion de notre football Camerounais; le défi redoutable pour tous et chacun de faire toujours ce qu’il y’a à faire pour l’intérêt supérieur de notre football et du football mondial.
Joseph Owona
Le Comité de normalisation est composé d’hommes de haute expérience en ce qui, concerne le sport en général, le football camerounais, le peuple sportif et les clubs en particulier mais également, d’hommes de haute expertise en ce qui concerne le droit et la gestion (.). Qu’ils me permettent de rassurer l’opinion nationale, le peuple sportif et les amoureux de la balle ronde qu’ils ont fait le serment de réussir et d’assurer cette mission Kamikaze qui nous interpelle. C’est pourquoi je fais appel mesdames et messieurs, en leurs noms à tous, à tous les personnels de la Fecafoot en place, le frère Tombi A Roko SIdiki d’aider le Comité à réussir dans sa délicate mais combien exaltante mission de refondation. C’est pourquoi mesdames et messieurs, je fais appel au nom de tout le Comité, à chaque personnel de la Fecafoot, de nous aider ensemble à réussir dans l’intérêt de la Fifa, de la Caf, de la Fecafoot, gouvernement et du peuple sportif camerounais.

Dores et déjà, le comité sait pouvoir compter sur tous et chacun d’entre eux pour que vive le football camerounais. L’heure est dramatique, le monde et le Cameroun nos regardent. Laissons nos couteaux de sicaires aux vestiaires. Taisons nos divergences et faisons la synthèse de nos contributions positives. Cessons d’être l’éternelle Fédération désunie, la Fédération maudite du football mondial, toujours encline aux querelles, enracinée dans une gouvernance opaque, championne des man uvres sordides et souterraines. Fédération qui au finish frustre les camerounais, choque ses propres joueurs et encadreurs. Fédération qui prive les camerounais et le monde du spectacle réjouissant d’une équipe de lions indomptables jadis séduisante et qui commençait à prendre place dans le cercle sacré des grandes nations de football. Stoppons ensemble l’horrible quadrille des suspensions, championnat de détestable réputation dont nous détenons jusqu’ici la honteuse palme d’or. Soyons une fédération de football camerounais à la hauteur des espoirs mis en elle par le public sportif camerounais, par les amoureux du football (.).

Joseph Owona

Pr Joseph Owona, président du comité de normalisation de la Fecafoot

africapresse.com)/n

À LA UNE
Retour en haut