Politique › Institutionnel

Extrême-Nord: affrontements entre l’armée et Boko Haram mardi soir

De violents affrontements opposaient mardi, 20 octobre, des soldats camerounais aux combattants présumés de la secte islamiste nigériane dans la localité de Souéram

De violents affrontements opposaient l’armée camerounaise et des combattants présumés de la secte islamiste nigériane Boko Haram mardi soir à Souéram, une localité de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, proche de la frontière avec le Nigeria, rapportent des sources militaires.

Des unités du groupe terroriste ont mené une incursion dans cette bande du territoire camerounais située non loin d’une position des forces de défense et de sécurité, lesquelles ont aussitôt réagi par des tirs d’artillerie pour contrer la progression de l’ennemi, précisent ces sources faisant état de « violents combats » entre les deux camps, mais sans donner de bilan.

Dans le même temps, d’autres échanges de tirs sont signalés à Zigue Zigague, autre localité de l’Extrême-Nord frontalière avec le Nigeria, où des soldats du Bataillon d’intervention rapide (BIR, force spéciale de l’armée camerounaise) sont tombés dans une embuscade tendue par Boko Haram. Le bilan de cette attaque reste aussi attendu.

Une patrouille de l’armée camerounaise.
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé