Politique › Institutionnel

Extrême-Nord: Cinq localités attaquées par Boko Haram en 48 heures

Les combats qui ont eu lieu en début de semaine se sont soldées par la mort de deux Camerounais et près de 187 membres de la secte

Les forces de défense camerounaises ont fait face, «ces dernières 48 heures», à des attaques menées par des membres Boko Haram en plusieurs points de la frontière Cameroun-Nigéria à l’Extrême-Nord, d’après le porte-parole du ministère de la Défense, Le lieutenant-colonel Didier Badjeck, cité dans la presse publique ce jeudi.

Dans le détail, l’armée camerounaise a dû repousser des attaques à «Kerawa Doumba par Tourou, Karanchi dans l’arrondissement de Mogode, Kolofata entre Kidjimatari, Limani et Amchidé». Bilan officiel des combats : 187 morts chez les assaillants de Boko Haram et deux côté camerounais (un soldat et un chef de village).

Il a également fait état de la destruction d’une quinzaine de voitures appartenant à la secte ainsi que trois semi-remorques contenant des explosifs et plusieurs motos. Ces attaques surviennent au moment où le Parlement camerounais entame sa session ordinaire du mois de novembre, session au cours de laquelle sera voté le budget de l’Etat 2015. D’après les discours d’ouverture tenus par les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale mercredi, le budget 2015 prendra probablement en compte l’effort de guerre occasionné par la situation sécuritaire à l’Extrême-Nord.


DR)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé