Politique › Institutionnel

Extrême-Nord: deux kamikazes interpelés par l’armée camerounaise

Les jeunes femmes qui tentaient de se faire exploser dans un village ont été repérées par les membres du comité de vigilance de Limani, ce vendredi 25 mars 2016

Deux kamikazes ont été interpellés entre les localités de Tarmoa (Nigeria) et de Nariki dans la département du Mayo Sava, région de l’Extrême-nord du Cameroun par des membres du comité de vigilance de Limani, ont rapporté vendredi les médias camerounais.

Les kamikazes, deux femmes, portaient sur eux 32 charges explosives au moment de leur interpellation. L’une des kamikazes a été remise à la Force multinationale mixte (Fmm), l’autre transférée dans une formation sanitaire pour y suivre des soins.

Selon la télévision nationale du Cameroun, un troisième kamikaze (toujours une femme) a pu s’échapper vers le Nigeria voisin.

Déjà la veille, dans la nuit de jeudi à ce vendredi saint, le groupe terroriste a fait une incursion dans le village Zourou à Kolofata, région de l’Extrême-Nord Cameroun. Le chef dudit village, Blama Malla a malheureusement trouvé la mort au cours de l’assaut.

Deux véhicules de l’armée camerounaise ont aussi sauté sur une mine ce vendredi matin. Le premier sur la route Amchidé-Gansé, faisant deux blessés et un mort, le second à Zamga, arrondissement de Mayo-Moskota dans la même région. Pour l’heure, le bilan provisoire est de quatre blessés.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé