Extrême-Nord: les autorités locales luttent contre la peste porcine africaine

Une opération d'abattage d'animaux infectés est dirigée depuis près d'une semaine dans les départements du Mayo-Danay et du Mayo-Kani. Les…

Une opération d’abattage d’animaux infectés est dirigée depuis près d’une semaine dans les départements du Mayo-Danay et du Mayo-Kani.

Les services de la délégation régionale de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, dans la région de l’Extrême-Nord, dirigent l’opération d’abattage des porcs victimes de la peste. Depuis près d’une semaine, les bêtes infectées sont rassemblées, brûlées et enterrées sur un périmètre de cinq kilomètres à partir du foyer contaminé.

D’après le délégué régional de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Kidmo Mbraougue, la décision de décimer tous les animaux infectés a été prise «suite aux résultats positifs obtenus après les analyses effectuées sur les cas suspectés, par le Laboratoire national vétérinaire (Lanavet) basé à Garoua».

Dans le but d’éradiquer la peste porcine africaine dans l’Extrême-Nord du Cameroun, les services de l’élevage ont demandé aux acteurs de la filière d’éviter la divagation et le transit des porcs à travers la région, et d’éviter la commercialisation de cette denrée. Cette recommandation succède à un arrêté signé le 08 octobre 2014 par le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, qui suspendait déjà temporairement la circulation et la commercialisation des porcs dans la région.

«Les animaux infectés doivent être abattus, dénaturés et enterrés profondément. L’application stricte de cette mesure pourra réduire considérablement la propagation de la pathologie», précisent les services de l’élevage. Cette mesure vise à éviter la situation tragique de 2010 qui avait obligé les autorités à abattre tous les porcs de la région de l’Extrême-Nord.

La peste porcine africaine sévit à l’Extreme-Nord Cameroun.
cameroonwebnews.com)/n