Société › Société

Extrême-Nord: naufrage sur le Logone, le gouverneur au chevet des victimes

Au nom du chef de l’Etat, Midjiyawa Bakari est allé rencontrer mercredi les familles meurtries par le drame survenu il y a moins de deux semaines dans la région, faisant onze morts

Ce sont des familles visiblement meurtries par le drame survenu il y a moins de deux semaines que le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord est allé rencontrer mercredi, 21 octobre 2015, dans la localité de Zébé, située dans la banlieue de Yagoua. C’était un après-midi du jeudi 08 octobre, lorsque deux pirogues de fabrication artisanale ont chaviré dans le fleuve Logone, faisant onze morts dont un nourrisson, cinq hommes et cinq femmes parmi lesquelles trois enceintes.

En plus des messages de condoléances dont il était porteur, le gouverneur Midjiyawa Bakari a remis à chacune des familles des disparus et au nom du chef de l’Etat, des denrées alimentaires et des appuis financiers.

Le porte-parole des familles affligées a profité de l’occasion pour solliciter, au nom des populations riveraines, la mise à disposition d’une pirogue à moteur en vue d’assurer avec plus de sécurité la traversée sur le fleuve Logone. En effet, chaque année, des usagers perdent la vie en voulant traverser cet important cours d’eau.

Le gouverneur a rassuré les populations sur les préoccupations du gouvernement en vue de sauver la vie des populations. Au nombre de ces efforts, le gouverneur a insisté sur la construction annoncée du pont sur le Logone; cet ouvrage qui va permettre de rallier la ville de Yagoua au Cameroun à celle de Bongor au Tchad. Un pont qui, assurément permettra de réduire le nombre de décès des suites du naufrage sur le Logone.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Retour en haut