Sport › Autres sports

Fecabasket: Crescence Nga Eteme veut changer le basket-ball camerounais

Première basketteuse de l’Histoire inscrite au Panthéon du Sport camerounais, Crescence Nga Eteme est candidate à la présidence de la fédération camerounaise de basket-ball.

« Diplômée en Droit privé, j’ai eu la chance de vivre une longue carrière sportive au niveau national et international dans plusieurs disciplines sportives. Cette carrière m’a accordé l’insigne honneur d’appartenir au cercle des 50 Personnalités Sportives les plus importantes inscrites au panthéon du sport au Cameroun », affirme d’emblée l’ancienne basketteuse, aujourd’hui candidate à la présidence de la fédération camerounaise de basket-ball. Une discipline actuellement mal organisée et mal gérée dans notre pays, selon la candidate. Pour elle, il devient de plus en plus urgent de restructurer la fédération, de mettre sur pied une gestion professionnelle, de créer des nouvelles infrastructures sportives de proximité et d’organiser les compétitions nationales plus adaptées. Aujourd’hui, la fédération doit pouvoir trouver les moyens d’accroître ses ressources financières, et mettre sur pied une véritable politique sportive capable de rendre notamment plus compétitifs les basketteurs camerounais aussi bien sur le plan interne, qu’à l’extérieur, poursuit-elle.

Crescence Nga Eteme, qui fustige l’incompétence du bureau actuel dirigé par Samuel Nduku, indique qu’il est également temps de valoriser l’histoire de notre basketball voire son passé « par la création du Hall of Fame », ainsi que par le développement de partenariats avec des partenaires techniques internationaux.

Crescence Nga Eteme, candidate à la présidence de la fédération camerounaise de basket-ball
Journalducameroun.com)/n

Ses motivations
Au sein du milieu sportif et du basketball en occurrence, l’on continue de se demander ce qui a bien pu motiver l’ancienne handballeuse et basketteuse à postuler à la présidence de la fédération camerounaise de basketball. A ce sujet, elle explique en détails ses cinq motivations : « Ma première motivation est strictement sportive et se situe dans le cadre d’une mise de mes compétences au service de la nation à travers le management de la Fédération de Basket-ball. Ma deuxième motivation est de promouvoir la pratique du basket bal sur toute l’étendue du territoire national et dans toutes les catégories. Ma troisième motivation est de transformer la Fédération en une organisation performante par un management participatif et transparent de tous les acteurs en assurant une gouvernance éthique et efficiente des personnes et des ressources financières. Ma quatrième motivation est de mettre en synergie tous les acteurs impliqués dans la pratique du basket-ball : les joueurs, les entraineurs, les Présidents de clubs, les officiels, les arbitres, les partenaires divers, le Comite National Olympique, le MINSEP et la FIBA, afin que ne prime que l’intérêt supérieur du sport. Ma cinquième motivation est d’inscrire en lettres d’or le nom du basket-ball sur la scène internationale », conclu Crescence Nga Eteme. Peut-elle alors succéder à Samuel Nduku à la présidence de la Fécabasket ? Réponse le 15 mars 2013, à l’issue de l’Assemblée Générale élective prévue à Yaoundé.

photo ancienne équipe de basketball de l’époque de Crescence Nga Eteme
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut