Sport › Football

La Fecafoot annule le programme de construction de stades avec la société Prime Potomac

Cette décision a été rendue publique à la suite de la réunion du comité exécutif de la Fecafoot qui s’est tenue ce 14 juillet à l’hôtel Mt Febe. Plusieurs autres résolutions ont également été prises.

Le comité exécutif de la Fédération Camerounaise de Football a tenu une réunion ce vendredi à Yaoundé. C’était l’occasion pour l’instance faîtière du football camerounais de prendre un certain nombre de mesures fortes, dans un contexte où de nombreux acteurs de ce sport contestent toujours la légitimité de l’exécutif de cette fédération.

On peut à cet effet retenir qu’ « après analyse des sentences rendues par la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun, le Comité Exécutif relève de multiples violations par cette Chambre tant des dispositions légales que des règles cardinales de l’Arbitrage. En conséquence, le Comité Exécutif décide de la création d’une commission Ad Hoc chargée d’examiner cette situation et de proposer des solutions idoines. » Une décision choc vue que la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage a très souvent rendu des décisions défavorables au camp Tombi A Roko.

Cependant la mesure ayant le plus d’impact sur le jeu était la confirmation de la rupture du contrat de construction des stades synthétiques avec l’entreprise Prime Potomac. Le projet qui était une annonce forte de l’élection de Tombi A Roko prévoyait la construction d’une série de stades de 5000 places dans les villes de Bamenda, Bangangté, Bafia et Sangmélima. Plusieurs cérémonies de pose de premières pierres avaient d’ailleurs eu lieu dans ces villes respectives.


Mais fort heureusement, la Fecafoot a su compenser cette rupture en validant le contrat par objectifs du programme Forward de la FIFA. Un programme lui aussi relatif à la construction des terrains en gazon synthétique, dans les stades municipaux des villes de Bertoua, Ngaoundéré, Maroua et Bafang.

Des décisions qui ont toutes été adoptées à l’unanimité par les 14 membres présents sur les 17 que comptent le comité exécutif de la Fecafoot.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut