Sport › Football

Fécafoot: le Comité de normalisation remet 515 millions à la Ligue de football professionnel

La somme remise au président de la LFP vendredi est issue des retombées de la participation du Cameroun à la Coupe du monde de football « Brésil 2014 »

Les clubs des championnats du Cameroun (Ligue 1 et 2, régionaux et de football féminin) vont enfin bénéficier des retombées de la Coupe du monde de la Fédération internationale de football association (Fifa), Brésil 2014. Une somme de cinq cents quinze millions (515.000.000) de Francs Cfa a en effet été remise ce vendredi 10 juillet 2015, au président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc), Pierre Semengue par celui du Comité de normalisation, Joseph Owona. Ce dernier a indiqué que les clubs de Ligue 1 percevront une enveloppe globale de cent trois millions cinq cents soixante-quinze mille (103 575 000) francs Cfa.

Les clubs de Ligue 2 devront se partager la somme de soixante-deux millions six cents mille (62 600 000) francs Cfa. Un geste du Comité de normalisation qui arrive à point nommé, surtout que l’argent est devenu pour la Ligue ce que l’eau est pour la plante. Et le président de la Ligue ne peut être que soulagé. «C’est un gros ouf de soulagement par ce que la Ligue professionnel et les clubs étaient vraiment dans la pénurie. Nous étions vraiment dans des problèmes terribles. Les subventions de l’Etat ne sont pas encore parvenues à la Ligue pour pouvoir aider les clubs. La seule subvention reçue par la Ligue vient de la Fécafoot», a réagi le Général Pierre Semengue.

Cérémonie peu courue
Le président de la Ligue a donc reçu deux chèques, le premier d’un montant de 320 millions pour les championnats de Ligue 1 et 2 et 200 millions de francs Cfa pour la Coupe du Cameroun bien que cette dernière soit organisée par la Fécafoot. C’était au cours d’une cérémonie organisée au siège de la Fécafoot à Tsinga à Yaoundé. Une cérémonie peu couru par les président de clubs (principaux concernés, ndlr) qui s’est déroulée en présence de la presse.

Il faut noter que c’est la toute première fois que la Fécafoot remet les retombées de la participation du Cameroun à une phase finale de Coupe du monde aux clubs devant les médias. Au cours de cette cérémonie, on a tout de même appris qu’une enveloppe d’un montant global de dix millions cinq cents millions (10 500 000) francs Cfa a été allouée à un club du championnat de première division de football féminin. Un championnat sans nombre de clubs fixe qui est à l’arrêt depuis plusieurs mois.

Pour ce qui est des clubs des championnats régionaux, départementaux, de deuxième division de football féminin et du football jeune, ils bénéficieront d’un montant global de cent trente-huit millions quatre-vingt-huit mille sept cent francs Cfa. Le Comité de normalisation a également pensé à financer les travaux de construction de quatre aires de jeu en gazon synthétique dans les localités de Ngoumou, Bangangté, Bafia et Ngaoundéré à hauteur de 300.000.000 de francs Cfa. Il allouera également la même somme pour la construction de quatre centres techniques zonaux dans les localités de Kribi, Bertoua, Maroua et Bamenda. Pour le reste, il financera la construction de deux sièges régionaux de la Ligue dans les régions du Littoral et du Sud à 65 millions pour le premier et 50 millions pour le deuxième.

«Nous avons qualifié à deux Coupes du monde»
Dans son allocution, le président du Comité de normalisation a rappelé que cet argent est le fruit de la participation du Cameroun à la Coupe du monde Brésil 2014. «Pour les retombées, il faut se qualifier. Le Comité de normalisation de la Fécafoot qui a qualifié à deux Coupes du monde ne demande qu’une chose, que cela continue», a vanté Joseph Owona. Ce dernier fait allusion à la Coupe du monde 2014 au Brésil (élimination au premier tour avec trois défaites en autant de matchs) et au Mondial 2015 au Canada auquel a pris part la sélection féminine. Les filles ont en effet réalisé une grosse performance en décrochant une qualification historique pour les huitièmes de finale de la compétition après deux victoires pour autant de défaites. Une performance découlant tout simplement de la détermination des joueuses qui au final n’auront perçu que 60 millions sur les 275 que versera la Fifa à la Fécafoot.

Le général Pierre Semengue (d) reçoit le chèque des mains de Joseph Owona (g)
237sports.com/Sylvestre Kamga)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut