Sport › Football

Fecafoot: Les élus dans le flou

La décision du Tribunal arbitral du sport (Tas) d’invalider l’Assemblée générale de la Fecafoot de 2013, va avoir des répercussions sur la vie de cette institution

Le paysage administratif du football camerounais, dans les ligues régionales et départementales va connaître de nouveaux patrons. En effet, le 3 mars dernier, Joseph Owona a rendu public un communiqué, suspendant les organes exécutifs des ligues décentralisées. «Le Président du Comité de normalisation de la Fecafoot informe le public qu’en vertu de l’article 32 alinéa 5 de la loi n°2011/018 du 15 juillet 2011 relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives, les organes exécutifs des ligues régionales et départementales sont suspendus jusqu’à l’aboutissement du processus électoral en cours», précise-t-il.

Dans les faits, les présidents élus à la tête des ligues dans les 10 régions sont dépossédés de leur pouvoir de décision, tout comme ceux élus dans les 58 départements. «Le Comité de Normalisation se réserve le droit de désigner, en tant que de besoin, les personnes ou entités chargées de gérer les affaires courantes des ligues régionales et départementales», ajoute le Pr. Joseph Owona. En clair, des Comités de normalisation régionaux et départementaux pourraient être mis sur pied pour assurer le suivi des activités sur le terrain dans ces ligues décentralisées en attendant de trouver des solutions définitives à cette nième crise qui secoue le football camerounais.

Nonobstant cette décision du président du Comité de normalisation, Joseph Feutcheu, le président sortant de la Ligue régionale de l’Ouest s’est empressé de retrouver ses bureaux. La semaine dernière, en s’appuyant sur la décision du Tas rendue le 19 février aux dépens de la Fecafoot dans l’affaire qui l’opposait à Abdouraman Hamadou et Essomba Eyenga, Joseph Feutcheu a eu sa lecture à lui des textes. Il estime que la décision du Tas semble ramener la Fecafoot à la situation antérieure, celle d’avant les élections annulées de 2013.

Et puisque celle de la Ligue régionale de l’Ouest avait été épargnée, et qu’il était resté en poste juste avant la mise sur pied du Comité de normalisation, il a choisi de revenir aux affaires. Il a d’ailleurs pris la gestion de la Ligue en main, et a par la même occasion, suspendu le championnat régional dont le coup d’envoi avait été donné le 14 février dernier au Stade municipal de Foumban.

«Dans le souci de restaurer la dynamique du football que nous avons instaurée pendant les deux dernières saisons avec des résultats probants, le président Joseph Feutcheu invite tous les présidents de clubs de la division 2 de la ligue régionale de l’Ouest, aussi bien affiliés que les clubs exclus, à une réunion élargie pour mener une grande réflexion sur la relance d’un championnat sain, légitime et légal», indique le communiqué.

En attendant la décision de la Fifa, qui a prorogé de nouveau le mandat du Comité de normalisation jusqu’au 20 mars prochain, la Fecafoot demeure dans le flou.

Le siège de la Fecafoot, au quartier Tsinga, à Yaoundé
Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé