Sport › Football

Fecafoot: Tombi à Roko a récupéré son passeport

Le secrétaire général de la Fecafoot fait partie de la délégation camerounaise qui se rend lundi au siège de la Fifa à Zurich

Deux mois après le retrait de son passeport, Sidiki Tombi à Roko a récupéré son document de voyage vendredi dernier. L’on se souvient que le 18 janvier dernier, sous instruction du Délégué général à la sûreté nationale Martin Mbarga Nguelé, le secrétaire général de la Fecafoot s’était vu débarquer d’un avion à Douala, pendant qu’il s’apprêtait à s’envoler pour Malabo, pour assister à la 30ème édition de la Can. Une interdiction de sortie du territoire camerounais lui avait était signifiée à cet effet.

Cette proscription de sortir du territoire faisait suite à une plainte contre Tombi à Roko, concernant sa gestion du projet Goal3. Le Tribunal criminel spécial s’étant saisi de l’affaire, Tombi à Roko a été obligé de déférer devant les juges du Tribunal criminel spécial. L’enquête du TCS a accouché d’une souris.

Dans une correspondance signée de son Secrétaire général, Jérôme Valcke, le 22 janvier dernier, et adressée au Président du Comité de normalisation de la Fecafoot, la Fifa indiquait que les fonds alloués à la Fecafoot dans le cadre du Projet Goal 3 se trouvent encore dans ses comptes. Ceci contrairement aux soupçons du Tribunal criminel spécial qui pèsent sur l’actuel Secrétaire général de la Fecafoot, Tombi à Roko.

«Lors de sa session du 01er septembre 2009, l’ancien bureau Goal de la Fifa, aujourd’hui devenu commission de développement, avait approuvé le troisième projet Goal de votre fédération pour l’installation d’une pelouse en gazon naturel, terrain de futsal, et un terrain de Beach soccer. Les fonds alloués aux projets goal à cette époque étaient de 400 000 dollars Us, auxquels s’est ajoutée au mois de décembre 2014 la somme de 100 000 dollars Us d’incitation des fonds non utilisés du programme performance».

Plus loin, Jérôme Valcke ajoutait que: «À ce jour, le budget disponible et non consommé du troisième projet Goal est de 500 910 dollars us. Comme indiqué sur la fiche jointe. Étant donné que le projet n’a jusqu’à présent pas pu débuter et qu’aucun contrat n’a été signé (l’appel d’offre lancé en 2013 n’ayant pas abouti à la sélection d’une entreprise, ces fonds sont toujours disponibles à la Fifa». Du coup, Tombi à Roko, candidat déclaré à la présidence de la Fecafoot, était quasiment innocenté. Mais depuis lors, son passeport traînait toujours dans les locaux de la Délégation générale à la sûreté nationale (Dgsn), jusqu’à ce que le Procureur du TCS le lui remette vendredi dernier.

Comment en est-on arrivé là? C’est que, pour essayer de dénouer la crise qui secoue la Fecafoot, une délégation camerounaise, conduite par Louis Paul Motazé, le ministre, secrétaire général des services du Premier ministre se rend à Zurich au siège de la Fifa ce jour, lundi 16 mars. Dans cette délégation, l’on retrouve, entre autres, le ministre en charge des Sports, Adoum Garoua, l’Honorable Alioum Alhadji et Sidiki Tombi à Roko. C’est qu’aux yeux de la Fifa, si Tombi à Roko n’est pas la solution aux problèmes liés à l’élection de la Fecafoot, la solution passe indubitablement par lui.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé