› Sport

Fédération camerounaise de tennis de table : trois dames aux commandes

Des pongistes camerounais en action

Une décision du Tribunal de première instance du Mfoundi prise ce lundi 30 mai nomme Amandine Alemoka Adeboda, Amina Maboura et Danielle Flore Elong Nkoulou pour présider la Fecatt.

La bataille pour le contrôle de la Fédération camerounaise de tennis de table a connu un rebondissement spectaculaire ce lundi 30 mai. Les nommées Amandine Alemoka Adeboda, Amina Maboura et Danielle Flore Elong Nkoulou sont respectivement nommées présidente, 1er adjoint et 2e adjoint par intérim suite à un dure combat judiciaire.

Ce trio a remporté la bataille judiciaire devant le président sortant Alfred Bakuega Assobo a qui il était reproché sa gestion opaque de la fédération. Maintenant reste à savoir la réaction du ministère des Sports et de l’éducation physique qui n’a pas instruit l’organisation des élections dans la Fédérations sportives nationales depuis près de 10 ans, excepté à la Fédération camerounaise de football, avec le lot de problème que l’on sait.

La décision du tribunal de grande instance (TGI) prise ce jour devrait permettre la restructuration des organes de gestion de la Fecatt. Ces trois femmes apparemment dynamiques, travailleuses et très dévouées doivent travailler à réorganiser la Fédération camerounaise de tennis de table qui se trouve actuellement face à un vaste chantier.

Notons que la présidente Mme Amandine Alemouka Adeboda est une ancienne championne de tennis de table. Elle revient d’un stage de tennis de table en Chine, et  l’adjoint n1 Amina Mabouba est un produit du Cenajes de Bertoua.

 

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé