Sport › Autres sports

Fédération des sports pour déficients physiques: Bilan du président

C’était au cours d’une conférence de presse organisée ce mardi 26 mars 2013 dans la salle des conférences du ministère des sports

Le président de la Fédération camerounaise des sports pour déficients physiques (Fecasdep), Hervé Ngogo Ngon était face à la presse mardi 26 mars 2013. «Il est question pour nous de présenter le bilan de nos activités pour l’olympiade qui s’achève » a précisé Hervé Ngogo Ngon. Il s’est dit satisfait des activités organisées au sein de sa fédération avant de marquer sa volonté de « prendre le taureau par les cornes » pour les années à venir. Au rang des activités organisées, un stage de Tennis sur fauteuil roulant a été organisé en collaboration avec la Fondation Cruyff et l’appui technique de Suzanne Durbus, experte à la fédération internationale de Tennis. Ce stage a vu la participation de 27 athlètes et huit encadreurs dont six femmes. Pour Hervé Ngogo Ngon, «toutes les attentes ont été comblées au cours de ce stage». Outre ce stage, le président et ses collaborateurs ont organisé une série d’activités afin de promouvoir davantage l’handisport et surtout « faire comprendre aux handicapés l’importance du sport pour leur santé ».

La tâche de vulgarisation de l’handisport en général et de la pratique du tennis sur fauteuil roulant en particulier est un grand défi pour le président de la Fécasdep. C’est la raison pour laquelle il s’est engagé à signer le partenariat avec la Fondation Cruyff qui arrive au Cameroun après s’être installée dans 36 pays au monde dont 9 en Afrique. Cette fondation s’engage à accompagner la Fécasdep sur le plan technique. Et en retour, Hervé Ngogo Ngon se doit de remplir sa part de contrat qui consiste « à continuer l’activité de formation des athlètes sur l’étendue du territoire national. Faire en sorte que les personnes handicapées puissent pratiquer réellement le tennis sur fauteuil roulant, essayer de tout faire pour mettre en place un partenariat solide avec la fédération camerounaise de tennis de table parce qu’ils ont tout ce qu’il nous faut pour nous permettre de pratiquer réellement le tennis et faire en sorte que les athlètes puissent se préparer pour des compétitions internationales à venir», précise le président de la Fecasdep.

Hervé Ngogo Ngon, président de la Fédération Camerounaise des sports pour déficients physiques (Fecasdep)

journalducameroun.com/ Photo Sylvestre Kamga)/n

Il est à noter que la pratique du tennis sur fauteuil roulant date de 1977. On annonce l’organisation dans les années à venir d’une Coupe d’Afrique et d’une Coupe du monde de tennis sur fauteuil dans les catégories jeunes.


journalducameroun.com/ Photo Sylvestre Kamga)/n
À LA UNE
Retour en haut