› Eco et Business

Feicom: plus de 2 milliards pour les communes de l’Adamaoua

L’initiative du Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale servira à la réalisation des projets sociaux dans les secteurs de l’eau et de l’éducation au Cameroun

2 milliards 146 milles Fcfa, c’est la somme dont bénéficieront 21 communes de la région de l’Adamaoua en 2016. À raison de 102 millions par collectivité, cette enveloppe a été mise à disposition par le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (Feicom).

Cette subvention est l’une des conclusions de la conférence régionale de maturation des projets organisée en juillet 2015 à Ngaoundéré, chef-lieu de l’Adamaoua, sous les auspices du bureau régional des Communes et villes unies du Cameroun [b(Cvuc)].

Le 29 février 2016, en session ordinaire à Meiganga, au cours de travaux présidés par le gouverneur de l’Adamaoua, Kildadi Taguieke Boukar, le bureau régional du Cvuc a dressé le bilan des activités écoulées. Il en ressort que la maturation avant exercice budgétaire des projets a été salutaire à plus d’un titre pour les communes de la région, même si l’on déplore qu’au départ toutes les municipalités n’ont pas adhéré à cette vision. Conséquences, les communes du Faro et Déo ne recevront pas ces financements.

A l’occasion, ces assises ont également permis de réfléchir sur les priorités de cet exercice, placé sous l’encadrement des partenaires institutionnels.

En clôturant les travaux, le gouverneur de l’Adamaoua a salué la synergie d’action qui anime le regroupement des maires dans son unité de commandement. Il les a invités a plus d’initiative afin de servir de références aux communes des autres régions du Cameroun.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé