Société › Société

Félix Zogo: «L’objectif à terme est fixé à 30 chaînes sur le bouquet gratuit TNT»

Le Conseiller technique au Mincom parle des perspectives après le passage du Cameroun à la TNT. Le lancement a été effectué avec 12 chaines

Les ménages disposant d’un téléviseur pouvant recevoir les 12 chaines distribuées gratuitement en signal numérique, depuis le 14 juillet dernier, devraient bientôt voir ce nombre porté à 30, indique-t-on au ministère de la Communication (Mincom). «Les douze chaînes actuellement disponibles sur le bouquet TNT le sont à titre gratuit pour le téléspectateur. L’objectif à terme est fixé à 30 chaînes sur ce bouquet», renseigne le Dr. Félix Zogo, conseiller technique n°1 au Mincom, dans une interview accordée au quotidien gouvernemental le 16 juillet. Avant de recevoir les 30 chaines, il y a encore des «questions juridiques à résoudre», précise-t-il.

Les 12 chaines numériques pouvant déjà être reçues ont obtenu «un accord définitif» avec la CRTV, agrégateur et multiplexeur-diffuseur désigné par l’Etat pour conduire le processus. Ce bouquet comprend huit chaines nationales et quatre chaines étrangères (non-africaines). La CRTV elle-même, qui dispose pour le moment d’une chaine de télévision généraliste, ambitionne de créer six chaines thématiques sur les fréquences qui lui ont été allouées. Seule préoccupation: le contenu, notamment la représentativité des produits et des productions locales par rapport aux productions importées d’autres pays. Ces chaines ne figurent pas dans les 12 déjà disponibles.

Le Cameroun est officiellement passé à la TNT le 14 juillet, avec une priorité mise sur les deux capitales du pays: Yaoundé et Douala, ainsi que leurs localités environnantes. Ce sont pour le moment ces seules villes qui reçoivent le signal numérique. Le reste du Cameroun pourra avoir accès à la TNT «de manière progressive», a assuré le ministre de la Communication mardi.

Les modalités d’accès aux décodeurs n’ayant pas encore été communiqués par le gouvernement, la majorité ménages de Yaoundé et de Douala, où le signal est pourtant déjà disponible, ne peuvent pas recevoir la TNT pour défaut de téléviseur équipé d’un tuner TNT. «L’écrasante majorité des téléspectateurs ne sont équipés qu’en téléviseurs analogiques, même lorsqu’il s’agit d’écrans plats que certains, à tort bien sûr, prennent pour des téléviseurs numériques», explique le Dr. Félix Zogo.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé