Culture › Mode

FENAC 2008 : Bienvenue à Maroua!!!

La 7ème édition du festival national des arts et de l’art culture s’est ouvert vendredi à Maroua

Dès ce jour, 19 Décembre 2008, jusqu’au 23 Décembre prochain, le Stade municipal Lamido Yaya DAIROU à Maroua dans la Région de l’Extrême-Nord du Cameroun sera le théâtre d’une célébration artistique et culturelle d’envergure nationale. Pour la septième fois de son histoire, le festival national des arts et de l’art culture (Fenac) va se déployer avec l’ambition de hisser la culture camerounaise vers de meilleurs sommets. Cette année, le Fenac est placé sous le thème « la culture, l’investissement pour l’avenir ». Un thème évocateur qui tend à démontrer, ainsi que le précise le ministre de la culture qu’il faut « accélérer le passage d’une culture de loisir à une culture industrielle et entrepreneuriale, assurant ainsi l’indispensable transition vers l’économie de la création et du savoir ».
Parce que le Fenac est aussi un moment de découverte, c’est la ville de Maroua qui est mise sur orbite et pourra dévoiler ses potentialités touristiques. De part sa position géographique, Maroua est une ville exceptionnelle qui se trouve au centre d’une constellation de villes à vocation touristiques. Point de départ et d’arrivée de toutes les destinations ou circuits touristiques de la province de l’Extrême- nord, c’est une ville sablonneuse au relief plat avec plusieurs avenues ombrageuses qui font le charme de la cité.


Journal du Cameroun)/n

Le Fenac entend aussi valoriser la musique camerounaise. C’est pourquoi, des monuments de la musique camerounaise ont été associés. C’est le cas de Manu Dibango, Yannick Noah, Jay Lou Ava, Greg Belobo, Coco Mbassi, Richard Bona, Vincent Nguini et bien d’autres. Au-delà des musiciens, ce sont des humoristes, percussionnistes et autres artistes qui sont invités à profiter de cette vitrine pour vendre leurs potentialités et profiter des échanges interprofessionnels car, le Fenac se définit surtout comme un cadre d’échanges et de réflexion entre experts et professionnels, pour apporter d’utiles éclairages sur la création artistique et sur la culture, en vue de renforcer la qualité et la pertinence de l’offre Camerounaise.
Créé par décret présidentiel Numéro 91 /193 du 08 Avril 1991, le Festival National des Arts et de la Culture en abrégé FENAC a pour vocation de redynamiser le secteur culturel qui sombrait dans une profonde léthargie. Le Renouveau culturel a pris l’engagement de développer, de promouvoir et de diffuser la culture camerounaise pendant une période précise.

marché de Maroua
camerounmaroua.afrikblog.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut