› Eco et Business

Festel : La télévision fait sa promotion à Yaoundé

Pendant 8 jours, les professionnels de la télé vont expliquer au public, les méandres de leur univers!

L’exploitation des programmes Tv, c’est le thème de la 6ème édition du Festival africain de télévision, Festel 2008 qui se déroule à Yaoundé du 14 au 21 Novembre 2008. Dans sa nouvelle dimension, explique le comité d’organisation, le Festel se définit comme un marché des programmes de télévision ouvert à tous les genres, à toutes les catégories de propositions audiovisuelles d’horizons divers.

Pour cette 6ème édition, le Festel accueille plusieurs types de programmes télé : des téléfilms de fiction long et court-métrage, des séries, feuilletons, sitcoms, théâtres filmés, documentaires, reportages, magazines, dessins animés et un panorama de journaux télévisés africains. Ces divers programmes Tv sont projetés au boulevard du 20 Mai et à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (Cnps) de Yaoundé, sites du festival. Au-delà de ces projections publiques, le Festel propose une leçon de télévision, un séminaire-atelier sur le thème le Droit d’Exploitation et le Droit d’auteur, un colloque sur le thème L’exploitation des programmes Tv en Afrique, des ateliers de formation en techniques audiovisuelles et surtout une compétition des programmes Tv. Cette compétition donnera lieu à la délivrance des Totems (d’or, du meilleur long-métrage, de la meilleure fiction court-métrage, de la meilleure série, du meilleur documentaire, du meilleur reportage, du meilleur téléfilm long, du meilleur téléfilm court).

Des distinctions sont prévus pour la meilleure actrice, le meilleur acteur, la meilleure présentatrice Tv et du meilleur présentateur Tv. Deux prix (prix spéciaux et prix du public) seront décernés à des participants qui se comptent parmi les professionnels de l’audiovisuel les acheteurs de programmes Tv, les distributeurs, les fabricants et professionnels de matériels techniques, les journalistes critiques et assimilés, les représentants des organismes institutionnels et le grand public.
Si l’ambition du Festel est de « travailler au renversement de la tendance actuelle, en vue d’atteindre un quota de diffusion à hauteur de 80 % des programmes locaux sur les écrans d’Afrique », il y a lieu de constater que les programmes Tv étrangers s’imposent de plus en plus dans les télévisions africaines. C’est dire que le défi est immense pour le Festel !


journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut