› Culture

Le festival de cinéma Écrans Noirs 2017 débute ce 15 juillet

La 21e édition du festival Écrans Noirs débute ce jour. La cérémonie d’ouverture commence à 19h.

Plus que quelques heures avant le lancement officiel de la 21e édition du festival Écrans Noirs. Au siège du comite d’organisation au quartier Anguissa, l’heure est aux dernières concertations avant la cérémonie d’ouverture qui se déroulera au palais des congres à partir de 19h.

Pour cette 21ème édition, le festival Écrans Noirs entend se positionner comme un espace unique en Afrique centrale qui vise à rendre visible et accessible aux acheteurs, diffuseurs et distributeurs, le meilleur de la production cinématographique et audiovisuelle d’Afrique. Concrètement, cette 21ème édition qui marque aussi les 20 ans de l’association Écrans noirs sera un test de rencontre entre les producteurs de films et les diffuseurs, pour des échanges sur les contenus et les politiques de diffusions. Et pour atteindre leurs objectifs, les organisateurs consacreront leurs efforts entre Douala et Yaoundé, les deux principales villes du Cameroun.

 »Tout est fin prêt, nous n’attendons plus que le public » nous rassure Maimounatou Bourzaka, la responsable de la communication digitale de cet événement. Et pour ouvrir le bal de la meilleure des manières, la programmation sert en ouverture « Félicité », le film du franco-sénégalais Alain Gomis, étalon d’or du Yennenga en mars 2017 à l’occasion de la 25ème édition du Fespaco. Ce sera après la traditionnelle montée des marches sur tapis rouge, suivi de la soirée inaugurale présentée par l’animateur Brice Albin et la comédienne Nsang Ndilong. »C’est la première fois que nous nous rencontrons pour une pareille occasion, mais nos vous promettons que ce sera un grand moment » confie cette dernière, toute confiante.

Les projections des films vont débuter dès le dimanche 16 juillet. Ce sera dans les salles du palais des Congrès de Yaoundé, de l’Institut français, de l’Institut Goethe, du Centre culturel camerounais, de Sita Bella et de Canal Olympia à Douala. Le village du festival quant à lui est installé au Musée national pour les projections en plein air. Les tickets d’entrée dans les salles sont disponibles dans tous les supermarchés.

 

 

À LA UNE
Retour en haut